Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" Crimes et pouvoir ",
       ( High crimes ),       2002, 
 
de : Carl  Franklin
 
  avec : Ashley Judd, Morgan Freeman, James Caviezel,
Adam Scott, Amanda Peet, Bruce Davidson,

 
Musique : Graeme Revell















*******

 
  
         




















































 
 
     Claire Kubik (Ashley Judd) est avocate. Son mari, Tom (James Caviezel) est militaire. Leur couple est sans histoire. Brusquement, Tom est arrêté par le FBI et remis à l'armée pour être jugé. Il s'appelle en réalité Ron Chapman et se voit accusé d'avoir assassiné neuf civils au Salvador plusieurs années auparavant. Il plaide non coupable et sa femme décide de le défendre, convaincue de l'incapacité du jeune avocat, Terence Embry (Adam Scott) qui lui a été octroyé d'office. Elle s'adjoint les services de Charlie Grimes (Morgan Freeman), qui a été jadis un as du barreau, mais a sombré dans l'alcoolisme. Mais les représentants de l'accusation ne semblent pas décidés à fléchir... 
 
   Sur une trame assez parallèle à celle de "Music box" de Costa Gavras, Carl Franklin déroule une histoire classique de procès doublée d'un drame personnel qui rappelle grandement le "Trahie" de Damian Harris. Une femme jeune, belle, amoureuse, à laquelle la vie sourit affectivement et professionnellement, qui, soudain, se retrouve face à un inconnu, son mari, dont elle ignore tout, jusqu'à son véritable nom. Il ne faut donc pas chercher dans ce film une quelconque originalité, que ce soit sur le plan du déroulement événementiel ou sur celui de la mise en scène. C'est du solide, du bien construit, du bien joué, mais à aucun moment ne brille la flamme qui vient illuminer le traditionnel. La présence de certaines scènes semble d'ailleurs davantage dictée par un souhait de relancer artificiellement la tension dramatique, que par une logique scénaristique évidente. Certaines séquences sont, de plus, fortement prévisibles.  
 
   Cela étant dit, l'ensemble permet de passer un moment divertissant. Ashley Judd est bien belle, James Caviezel intériorisé, inquiétant et tourmenté, Morgan Freeman fidèle à son rôle de faux looser qui a encore beaucoup à apprendre à la jeunesse prétentieuse... 
 
   Une routine bien faite.
 
   
Bernard Sellier
 

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.