Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...
Arpenteurs de vie
 
Poèmes  ( extraits )

Bernard SELLIER
Vous pouvez lire ci-dessous quelques extraits des poèmes composant le recueil.
Âme-sœur

Viens à moi, bel esprit, tu es mon rêve fou, 
Depuis la nuit des temps, mon cœur t'a modelé,  
Dans la fière odalisque, la princesse hindoue... 
Chacune avait le charme, aucune ta clarté !  
 
J'ai parcouru les mers et d'innombrables vies,  
Brûlé sous le soleil de mon désert intime,  
Nommé bonheur ou joie ce qui était survie,  
Cherché tes yeux d'opale au creux des noirs abîmes.  
 
J'avais perdu l'espoir d'un jour croiser ta route, 
La fatigue noyait mon âme endolorie,  
La confiance absolue cédait devant le doute.  
Nous serions à jamais deux entités meurtries !  
 
 
( à suivre dans les recueils imprimés... )

12/07/2004

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.
AMAZON
Devachan

Brouillard enveloppant couleur lait de la mère, 
 Brouillard, emmitouflant mon corps nu, de lumière. 
 Mes pas sont suspendus sur ton immensité, 
 Ici, là-bas, partout, ivres de ta beauté. 
 
  
Transperçant, mon regard ; aiguisée, mon écoute. 
 Mes sens ne sont plus cinq, ils sont devenus mille. 
 Le doute s'est tari, l'ignorance dissoute 
 Je bois la volupté que le ciel nous distille. 
 
  
( à suivre dans les recueils imprimés... )

26/06/2004

Folie

Blanc matin, satin blanc, blanchissure, 
 Rêves d'or, dors encore, est-ce-toi le matin ? 
 Aurore aux doigts griffus, satanée déchirure, 
 Le ver est dans le fruit, le fruit dans le jardin. 
 Archaïsme contrit, tribut du paradis unique, 
 Acte de contrition, foutaise de la mère, 
 Le ver a dévoré, le ver c'est satanique, 
 Détruis-la, cette folle et son parfum d'enfer ! 
 
  
Blouse blanche un matin, rêverie de satin, 
 Ton corps géographie tourne sur mon pivot 
 Tu es nord, tu es sud, tu n'es que mon pantin, 
 Je te sens, je te hume, fraîche fleur de pavot. 
 

  ( à suivre dans les recueils imprimés... )

23/07/2004

Lambeau de vie

J'ai installé mon pieu 
 Sous la pile d'un pont, 
 Quelques cartons crasseux, 
 En guise d'édredon. 
 
  
Des jours couleur de suie, 
 Dans un monde mouroir, 
 A jamais s'est enfuie 
 La saveur de l'espoir. 
 

  ( à suivre dans les recueils imprimés... )

05/10/2004

Réincarnation

Luxe rare et précieux du temps illimité, 
 Dans cet état d'extase où le désir est Roi, 
 Tout ce que j'y projette y devient vérité, 
 A la seconde même où l'esprit le conçoit. 
 
  
Je me souviens à peine de ce corps meurtri 
 Qui finit dans la boue sa funeste existence. 
 Les tranchées de l'horreur pour servir la Patrie, 
 Au sortir d'une sombre et courte adolescence.. 
 
  
Que tout cela me semble aujourd'hui dérisoire ! 
 L'esprit s'est éveillé de l'illusion tragique 
 Qui masque la beauté de gros nuages noirs, 
 Et sème dans les cœurs des désirs maléfiques. 
 

  ( à suivre dans les recueils imprimés... )

22/07/2004

Ultime espoir

 Une Fée bienveillante 
 S'est penchée sur ma vie, 
 Sereine et rassurante, 
 Dès mon tout premier cri. 
 

  Dans un brouillard doré, 
 Scintillaient deux visages 
 De tendresse éclairés : 
 Le plus doux des présages ! 
 
  
Enfance de Pacha, 
 Tous mes désirs comblés. 
 Des poissons rouges, un chat, 
 Un fatras de jouets. 
 
 
 ( à suivre dans les recueils imprimés... ) 
 
  18/09/2004