Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...
Haricots jaunes du Mexique : La folle histoire d'un brevet...
Réflexions sur le monde de demain que nous bâtissons aujourd'hui...
  
 
Vous trouverez dans cette rubrique des informations succinctes concernant divers domaines qui préparent notre avenir, celui de nos descendants, et... le nôtre si nous considérons que la réincarnation est réelle. Il ne s'agit bien sûr pas de développer des théories scientifiques ni même d'analyser des données qui échappent à nos cerveaux d'humain lambda ! Il s'agit simplement, à travers des anecdotes, livres ou articles, de réfléchir sur ce que la "science" nous prépare et de ne pas assister, totalement passifs, à la fabrication, par quelques puissances chez lesquelles le mot "désintéressement" n'existe pas, d'une terre à leur convenance financière.
 
 

   Les cultivateurs Mexicains produisent depuis longtemps un haricot jaune très prisé. Un Américain, Larry Proctor, en vacance dans ce pays, découvre cet aliment et, rentré dans son pays, dépose un brevet, le 13/04/1999, sur tous les haricots de couleur jaune !  
 
   Conséquence logique (si l'on peut dire !) de cette obtention, le blocage des importations des productions mexicaines, et, plus fort encore, l'assignation de deux exportateurs mexicains devant les tribunaux ! Si les agriculteurs qui cultivent ce haricot depuis des siècles veulent continuer à vendre leur production aux USA, ils doivent prendre un conseil en brevet et payer 200 000 dollars de frais de procédure pour un procès dont, naturellement, l'issue est plus qu'incertaine ! 
 
   On se demande si on rêve ! Est-ce vraiment dans ce monde-là que nous désirons voir nos enfants évoluer ? Voilà des réflexions à mener et des informations à faire circuler autour de soi. Car, après tout, tant que nous sommes encore libres de choisir ce que nous consommons (peut-être ce temps sera-t-il bientôt révolu !), nous avons encore le mince pouvoir de refuser certains produits (type OGM ou autres) et, donc, d'influer sur le cours des recherches à venir. 
 
   Quel que soit le domaine (consommation, spiritualité... ) c'est la demande qui entretient l'offre. Si personne n'avait l'idée folle de vouloir cloner son chien ou son enfant, les pseudo scientifiques et les Raël n'existeraient pas ! Si le client lambda avait conscience que le sucre blanc est l'un des pires poisons et boycottait toutes les barres ou produits hypersucrés, les fabricants seraient bien obligés de revoir leurs compositions. Si la peur et le besoin de reconnaissance étaient traités à temps, le nombre des adeptes embrigadés dans des mouvements réellement sectaires (je ne parle pas ici, bien sûr, des ordres fraternels authentiques ou des associations qui cherchent à développer l'autonomie intellectuelle et spirituelle de l'homme), serait en chute libre et les pseudo-gourous seraient au chômage...

Bibliographie succincte & Liens : 
 
"L'Ecologiste" (Revue n°10 de juin 2003) 
 
OGM Dangers

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.