À la rencontre de guides et de textes inspirants...   
 « Le degré de spiritualité n'a rien à voir avec ce en quoi vous croyez,  mais tout à voir avec votre état de conscience. »                Eckhart TOLLE  

                                                                                                                      
PAPAJI  (Sri HWL Poonja)


Site de référence

« Abandonnez simplement l'idée que vous devez faire quelque chose ou aller quelque part.
C'est tout ce que vous avez à faire. »


Programme d'activités



Ses textes sur le site « Pure Conscience » :

   
     ( Le texte ci-dessous est extrait du site officiel de référence )

   Hari Wench Lal Poonja est née dans une famille brahmane de la classe supérieure le 13 octobre 1910 à Gujrunwala dans l'ouest du Pendjab, une partie de l'Inde qui se trouve maintenant au Pakistan, et a grandi dans la ville voisine de Lyalpur, maintenant appelée Faisalabad. Il était le neveu de Swami Rama Tirtha, un saint célèbre décédé quatre ans avant la naissance de Poonja. 
   Il était un chercheur spirituel dès son plus jeune âge. Quand il était petit garçon, il a vu une image de Bouddha comme un ascète squelettique et a commencé à mourir de faim. Son père a dû l'emmener chez un médecin pour lui faire manger à nouveau. 
    Son premier samadhi s'est produit quand il avait huit ou neuf ans. Puisqu'il vivait dans une partie musulmane de l'Inde, il a été emmené à la mosquée locale, où sa transe a été diagnostiquée comme possession. 
    Le samadhi a duré plusieurs jours. Après la fin, dans un effort pour le revivre, il a suivi l'exemple de sa mère et est devenu un dévot de Krishna, chantant des mantras pendant des heures chaque jour. Sa pratique de mantra a continué jusqu'à ce qu'il atteigne la trentaine. 
    À vingt ans, son mariage a été arrangé avec une fille brahmane et il est entré dans l'armée en tant qu'officier. En quelques années, le couple eut deux enfants, Surendra et Surendri.
  Tandis que dans l'armée, Poonja s'est réveillé à deux heures du matin pour chercher des visions de Krishna. Ils se produisaient souvent, mais les expériences n'étaient pas permanentes et il ressentait un sentiment douloureux de séparation d'avec Dieu. Il a décidé de quitter l'armée pour pouvoir chercher un gourou qui pourrait l'aider à se stabiliser de façon permanente dans un état de conscience de Dieu. 
   Il a déménagé sa famille dans la maison de son père, a démissionné de sa commission et a quitté la maison pour chercher un gourou. Sa recherche s'est terminée quand il a rencontré Ramana Maharshi, qui lui a fait remarquer que les visions de Krishna vont et viennent, mais le voyant - celui qui voit Krishna - est présent en permanence. "Dieu ne peut pas être un objet qui apparaît et disparaît", a déclaré Sri Ramana, "alors découvrez qui est le voyant."

   Lire la suite sur le site de référence...

     (Traduction GOOGLE) (Le site officiel est en anglais)