De la santé et de la maladie, texte de Claude Leclerc, site Pure conscience

À la rencontre de guides, d'enseignants et de textes inspirants... 
«Le degré de spiritualité n'a rien à voir avec ce en quoi vous croyez,  mais tout à voir avec votre état de conscience.»   Eckhart TOLLE 

 
De la santé et de la maladie, du subtil au grossier...
                                             

Le texte ci-dessous a été écrit par Claude Leclerc, auteur de l'ouvrage : «La sortie est à l'intérieur».                                                                      

Amour... 
 
Nos systèmes de santé 
Malheureusement 
Ne connaissent rien à la santé… 
Leur expertise est au niveau du diagnostic 
De symptômes auxquels on donne le nom de maladie… 
La plupart du temps, on ne soigne pas la personne 
Ni même le corps, ni même un organe 
Mais un symptôme lié à un organe… 
Vision étroite, en tunnel 
Deshumanisante… 
Nos systèmes de santé 
Malheureusement 
Ont une perception très grossière 
Matérialiste, chimique 
De l’être humain… 
Même la peur, l’angoisse 
Même le bonheur 
Sont des phénomènes chimiques… 
Tristesse et désolation ! 
En vérité 
Le subtil précède le grossier 
Le psychologique précède le physique 
Le spirituel précède le psychologique… 
Un symptôme dysfonctionnel  
N’est jamais lié à un organe particulier 
Ni même au corps physique 
Ni même, en dernière analyse, au corps psychologique… 
Un symptôme dysfonctionnel 
Est toujours un symptôme de déséquilibre 
De l’ensemble du système 
Dont la cause remonte toujours  
Au niveau spirituel…  
Nous existons simultanément à trois niveaux 
Du plus subtil au plus grossier : 
Spirituel, psychologique, physique… 
Le psychologique inclut les pensées et les émotions… 
La santé est l’état d’équilibre, de paix et d’harmonie 
Lié à l’être spirituel, primordial, que nous sommes 
Constitué essentiellement de conscience et d’amour… 
Tout déséquilibre à ce niveau 
Un état de conscience ou d’amour déficient 
A des répercussions au niveau mental-émotif 
En attirant vers la personne des croyances toxiques 
Qui à leur tour ont des conséquences sur l’harmonie physique 
Et génèrent des symptômes dysfonctionnels 
Que la médecine étiquette de « maladie »… 
Le déséquilibre au niveau grossier, physique 
N’est que le reflet d’un déséquilibre du mental-émotif 
Qui lui-même est le reflet du déséquilibre spirituel… 
Tant qu’on regardera l’être humain ou même animal 
Comme un morceau de viande ou un complexe chimique 
Sans âme 
On perpétuera la souffrance physique et psychologique 
Et on fera vivre très grassement nos médecins matérialistes… 
Les problèmes physiques, psychologiques, sociaux 
Et même environnementaux 
Détruisent lentement, mais sûrement, toute vie sur terre… 
Ils sont tous liés à un manque de conscience et d’amour ! 

La solution ? 

Le « Connais-toi toi-même » de Socrate… 
L’être avisé, éveillé à sa vraie nature 
Sait que l’état de santé est l’état d’équilibre 
De bonheur profond 
Qu’il est lorsqu’il s’abandonne à sa nature sacrée… 
Il sait aussi que toute déconnexion d’avec son être réel 
Toute croyance dans laquelle il se laisse absorber 
Toute séparation d’avec sa nature cosmique 
Aura comme résultat un déséquilibre  
Aux niveaux psychologique et physique 
Que des esprits inconscients et dépourvu d’amour 
Auront tendance à traiter avec des produits chimiques 
Croyant puérilement que la cause se trouve à ce niveau… 
Un système de santé digne de ce nom 
Dépenserait 90 % de ses ressources 
À faire l’éducation des gens 
Pour leur apprendre à se connaitre en profondeur 
Pour les aider à découvrir les secrets de la santé véritable… 
 
Amour...