Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     

Adieu poulet,
          1975, 
 
de : Pierre  Granier-Deferre, 
 
  avec : Lino Ventura, Patrick Dewaere, Julien Guiomar, Victor Lanoux, Claude Rich, Pierre Tornade, Claude Brosset,
 
Musique : Philippe Sarde

 ❤❤❤ 
   
   
Au cours de la campagne électorale de Rouen, un colleur d'affiches et un policier sont abattus par Portor (Claude Brosset), l'un des employés du puissant Lardatte (Victor Lanoux). L'inspecteur Lefevre (Patrick Dewaere) et son chef, le commissaire Verjeat (Lino Ventura) pistent le criminel. Mais, pour avoir tenté d'impliquer le politicien dans le crime, Verjeat se voit muté à Montpellier. Il décide cependant de tout tenter pour clore rapidement son enquête. 
 
   Exemple réussi d'un film policier assez daté (le temps d'Yves Boisset et de son "Juge Fayard" où la politique était assez souvent associée à la criminalité) qui n'a pas pris de rides. Grâce à de multiples facteurs : une intrigue qui, même si le sujet d'origine est assez mince, demeure solide et bien construite ; une réalisation sans temps morts ; une galerie de personnages où la psychologie n'est pas mise au placard pour laisser place aux vrooum vrooum assourdissants ; et surtout un couple vedette aussi charismatique que passionnant. Lino Ventura, fidèle à son image de monolithe désabusé, sous la carapace duquel perce tout de même un humour décapant. Et Patrick Dewaere légèrement déjanté et hystérique, éternel adolescent en décalage constant avec la morosité du monde ambiant. Si l'on ajoute à cela une galerie de secondes trognes réjouissantes et typées, on obtient un très bon cocktail qui se termine, intelligemment, sur une note amère.

   
Bernard Sellier