Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" L'antre de la folie ",
    ( In the mouth of madness ),    1995, 
 
de : John  Carpenter, 
 
  avec : Sam Neill, Julie Carmen, Jürgen Prochnow, David Warner,
John Glover, Charlton Heston, Bernie Casey,

 
Musique : John Carpenter, Jim Lang


















*******

 
  
         




















































 
 
 
    John Trent (Sam Neill), expert auprès d'une compagnie d'assurance, n'a pas son pareil pour subodorer les arnaques et les arnaqueurs. Il est contacté un jour par Jackson Harglow (Charlton Heston), éditeur des romans horrifiques du célèbre Sutter Kane (Jürgen Prochnow). Celui-ci a disparu depuis quelques mois. Trent, accompagné d'une jeune lectrice, Linda Styles (Julie Carmen), tente de découvrir la ville de Hobbs End, décrite dans les ouvrages, estimant que Kane doit s'y dissimuler afin d'accroître sa notoriété par un coup savamment monté... 
 
    Le film ne manque ni de qualités dramatiques, ni de montées d'adrénaline habilement dosées. L'idée originelle, à savoir le pouvoir du verbe sur la création de la réalité, est loin d'être inintéressante. Les interférences entre réalité perçue par les sens et réalité fabriquée par le subconscient sont elles aussi conduites de manière très efficace. Mais, malheureusement, comme souvent, le créateur se croit obligé de corser le mélange et de faire intervenir de grosses bébêtes bien gluantes, qui, non seulement n'apportent rien à l'histoire, mais surtout déprécient la qualité générale de la descente aux enfers du héros. C'est d'autant plus dommage que le personnage incarné par Sam Neill glisse avec autant de subtilité que de mesure dans l'aliénation mentale. Une semi-réussite.
 
  
Bernard Sellier  
 
 
 
  
 


Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.