Awake, film de Mark Raso, commentaire, site Images et Mots

  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     
 A - Z 
 1 à 7* 
 Séries 
 Récents 

Awake,
       2021, 
 
de : Mark  Raso, 
 
  avec : Gina Rodriguez, Ariana Greenblatt, Jennifer Jason Leigh, Lucius Hoyos, Shamier Anderson, Finn Jones,
 
Musique : Antonio Pinto


 
Jill (Gina Rodriguez) est victime d'un accident de voiture alors qu'elle transporte ses deux enfants, Noah (Lucius Hoyos) et la petite Matilda (Ariana Greenblatt). Revenus à eux, ils se rendent compte que tous les appareils électroniques sont hors service. Mais, beaucoup plus grave encore, tous les humains sont incapables de dormir. Hormis la jeune Matilda...
 
 Une nouvelle aventure dystopique produite par Netflix. Le thème original n'est pas plus stupide qu'un autre. L'humanité est une fois de plus victime d'un événement apocalyptique qui, spectacle oblige, transforme ses membres en sauvages sanguinaires, puisque le manque de sommeil finit par perturber profondément le cerveau. Comme il apparaît que Jill est la mère d'une fillette susceptible de sauver le monde puisqu'elle n'est pas victime de la malédiction générale, le spectateur a droit à une fuite éperdue du trio, avec son lot de rencontres plus que dangereuses. L'ennui c'est que le scénario accumule sans vergogne les invraisemblances. Il est urgentissime que la famille parvienne dans le lieu où la doctoresse Murphy (Jennifer Jason Leigh) travaille à une parade, mais cela n'empêche pas Jill et son fils de discuter le bout de gras lors d'une halte, ou Jill de profiter de l'arrêt dans une bibliothèque pour initier sa fille au maniement du pistolet ! À vrai dire, malgré une certaine implication de Gina Rodriguez, et quelques moments forts, il est bien difficile d'entrer en sympathie avec ces personnages baladés dans une histoire à dormir debout. Et ce n'est sûrement pas le dénouement prétentieux et amené de manière totalement artificielle, dont l'avantage premier est de zapper toute explication au mystère, qui est susceptible de sauver une histoire qui se veut infiniment plus intelligente qu'elle n'est en réalité.
   
Bernard Sellier