Ceux qui veulent ma mort, film de Taylor Sheridan, commentaire

  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     
 A - Z 
 1 à 7* 
 Séries 
 Récents 

Ceux qui veulent ma mort,
    (Those Who Wish Me Dead),     2021, 
 
de : Taylor  Sheridan, 
 
  avec : Angelina Jolie, Jon Bernthal, Finn LIttle, Nicholas Hoult, Medina Senghore, Tyler Perry,
 
Musique : Brian Tyler

  
 
Un procureur de Fort Lauderdale est assassiné. En apprenant la nouvelle, Owen (Jake Weber) décide de fuir avec son fils Connor (Finn Little) car il sait que sa position de comptable connaissant des secrets dangereux fait de lui la prochaine cible. Il décide de rejoindre son beau-frère, Ethan (Jon Bernthal), shérif dans une contrée isolée du Montana. Mais deux tueurs, Jack (Aidan Gillen) et Patrick (Nicholas Hoult) les y attendent...
 
 En fait, sur ce sujet très classique du jeune témoin menacé par de cruels assassins, il y a deux vedettes principales : Angelina Jolie, d'une part, et les redoutables incendies de forêt d'autre part. La première est une femme pompier traumatisée par le fait qu'une erreur d'appréciation de sa part a jadis causé la mort de jeunes enfants, cernés par les flammes. Comme on peut s'y attendre, l'arrivée d'un ado traumatisé par les évènements qui s'abattent sur lui va réveiller les instincts de protection jusqu'au boutistes de la jeune femme alors dépressive. Côté action, le spectateur a droit tout juste à un minimum syndical, avec deux excités de la gâchette, un flic qui ne sert pas à grand chose et son épouse forcément enceinte, Allison (Medina Senghore), qui, en revanche, va assurer un maximum. Le personnage principal est en réalité le feu, dévastateur et anxiogène. Hormis sa présence opportune, on serait cependant bien en peine de dénicher une originalité particulière à cette histoire pétrie de bons sentiments mais très prévisible, dotée d'un dénouement abrupt, et singulièrement dépourvue de toute ambition narrative.

   
Bernard Sellier