Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" Chouchou ",
          2003, 
 
de : Merzak  Allouache, 
 
  avec : Gad Elmaleh, Claude Brasseur, Alain Chabat, Roschdy Zem,
Catherine Frot, Julien Courbey, Micheline Presle,

 
Musique : Germinal Tenas, Gilles Tinayre















*******

 
  
         




















































 
 
     Choukri (Gad Elmaleh), arrive d'Afrique du Nord, mais, afin d'apitoyer les personnes auxquelles il demande un hébergement, se fait passer pour un réfugié politique d'Amérique du Sud. Il est accueilli par un prêtre, le Père Leon (Claude Brasseur), qui lui trouve un emploi de réceptionniste et d'homme à tout faire chez une psychologue, le docteur Nicole Milovavovich (Catherine Frot). Choukri avoue bientôt à celle-ci qu'il s'est toujours senti beaucoup plus femme qu'homme. Elle lui permet de venir travailler habillé dans la tenue féminine qui lui convient... 
 
    Chouchou nous confronte au problème bien connu de la bouteille à moitié vide ou à moitié pleine. Du côté de la vision optimiste, il y a Gad Elmaleh qui, a partir du personnage qu'il avait créé en spectacles de salles, impose une personnalité farfelue, au parler peuplé de barbarismes et de créations linguistiques hilarantes ("Va dans le métro, Satanas"...), en toutes circonstances hautement attachante. Jamais ses métamorphoses ne sombrent dans le ridicule ou dans le vulgaire, tant la simplicité, la spontanéité et la gentillesse naturelle s'imposent. Du côté de la vision plus pessimiste des choses, il y a d'abord un scénario aussi mince que la taille de Chouchou. Le film étire au maximum, et de manière basique, quelques situations à l'intérêt par ailleurs assez souvent discutable, car plusieurs personnages secondaires sont aussi improbables que grossis ou caricaturaux (l'inspecteur de police déjanté...). Ensuite, il est regrettable que ce soit la tiédeur qui domine l'ensemble. Nombre de petites saillies orales de Chouchou sont ponctuellement amusantes, quelques scènes sont tendres, mais cela ne suffit pas à susciter l'enthousiasme sur la distance. Enfin la mise en scène, très simpliste, ne relève guère la saveur générale.
 
   
Bernard Sellier
 

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.