Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     
 A - Z 
 1 à 7* 
 Séries 
 Récents 

Dangerous man, film de Keoni Waxman, commentaire


Dangerous man,
      2009, 
 
de : Keoni  Waxman, 
 
  avec : Steven Seagal, Byron Mann, Terry Chen, Marlaina Mah, Jesse Hutch, Vitaly Kravchenko, 
 
Musique : Michael Richard Plowman


   Shane Daniels (Steven Seagal) est un tueur à gages en mission à Odessa. Dans une boite de nuit, il rencontre une jeune femme qui tente d'échapper à un tortionnaire russe. Il lui vient en aide en compagnie de son ami Chen (Terry Chen)... 
 
   Le résumé ci-dessus est approximatif, car, ayant depuis plusieurs années délaissé les productions habitées par Steven Seagal, c'est par hasard et en cours de route que je suis tombé sur cette énième histoire policière, et par curiosité que j'ai suivi les péripéties jusqu'à leur terme. Comme la grande majorité de celles qui ont précédé et de celles qui ont suivi, l'aventure ne présente quasiment aucun intérêt, puisque les méchants personnages n'apparaissent sur l'écran que pour justifier une violence gratuite et se faire dégommer les uns après les autres. Le compagnon chinois de Steven joue assez efficacement les Bruce Lee. Mais reconnaissons que c'est l'ex maître aïkido qui retient l'attention, car le moins qu'on puisse dire est qu'il ne passe pas inaperçu. Affublé d'une barbe qui double la largeur de son visage, d'une moumoute noire 'aile de corbeau', de petites lunettes rose saumon, et tellement engoncé dans sa veste qu'il donne l'impression d'avoir un morceau d'édredon sur la poitrine, il se déplace comme s'il était filmé au ralenti. Chacune de ses apparitions provoque une telle hilarité que, si la violence n'était aussi présente, on serait presque tenté de classer le film dans la catégorie comique. Et dire que 14 producteurs ont contribué à la naissance de cette chose insignifiante...

   
Bernard Sellier