Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     
 A - Z 
 1 à 7* 
 Séries 
 Récents 

Flight,
      2012, 
 
de : Robert  Zemeckis, 
 
  avec : Denzel Washington, Nadine Velazquez, Kelly Reilly, John Goodman, Don Cheadle, Tamara Tunie,
 
Musique : Alan Silvestri

   
   
Le commandant de bord Whip Whitaker (Denzel Washington) réussit à poser en catastrophe, et sans trop de victimes, l'avion qu'il devait amener à Atlanta, et qui avait manifesté en vol une suite de pannes gravissimes. Le problème est que Whip est accro à l'alcool tout comme à la cocaïne... 
 
   Retour sur le devant de la scène de Robert Zemeckis avec cette oeuvre qui, au premier abord, semble jouer dans la cour des films catastrophes, avec une indéniable efficacité dramatique. Mais très rapidement, le spectaculaire est mis sur le banc de touche, et la véritable trame apparaît. C'est d'une rédemption qu'il s'agit, et non de la énième variation sur "Airport" ou "747 en péril". Ce recadrage constitue à la fois la force et la faiblesse du récit. Il y a d'un côté la descente aux enfers d'un homme brisé, alcoolique invétéré, avec ce que cela implique de mensonges, de violence, de déchéance. Dans ce registre, Denzel Washington se montre, à son habitude, aussi convaincant qu'émouvant. Au centre s'affichent les circonstances tragiques que l'on sait, aux péripéties habilement concoctées de manière que le doute s'installe pour déterminer si, au bout du compte, ce n'est pas grâce aux drogues que le pilote a eu le culot ou le génie d'oser l'action insensée qui a permis la survie de nombreux passagers. Et puis, de l'autre côté, il y a ce final douteux, qui voit tous les problèmes se résoudre comme par enchantement, les prises de conscience s'allumer en choeur, comme si Dieu, qui est mis à toutes les sauces de manière un peu primaire, avait soudain décidé que les conneries et les débordements, ça suffisait comme ça... Si le spectateur n'est pas trop regardant, l'ensemble passe cependant assez bien, malgré pas mal de longueurs, ou de trous d'air, si l'on préfère cette image... aéronautique.

   
Bernard Sellier