Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" Heat ",
            1995, 
 
de : Michael  Mann, 
 
  avec : Robert De Niro, Al Pacino, Val Kilmer, Jon Voight, Tom Sizemore,
Diane Venora, Ashley Judd, Wes Studi, Natalie Portman,

 
Musique : Brian Eno, Michael Brook...
















*******

 
  
         




















































 
 
 
   Neil McCauley (Robert De Niro) vient de réussir avec son compagnon Chris Shiherlis (Val Kilmer) et quelques hommes, le braquage d'un fourgon blindé contenant des bons au porteur appartenant à un financier véreux, Roger Van Zant (William Fichtner). Mais une nouvelle recrue de la bande abat les trois gardes. Le lieutenant Vincent Hanna (Al Pacino) conduit une enquête difficile. Tandis que Neil, jusque là solitaire, fait la connaissance d'une charmante jeune femme, Eady (Amy Brenneman), et que Chris voit le couple qu'il forme avec Charlène (Ashley Judd) se déliter, Nate (Jon Voight), le commanditaire du vol des bons, cherche à les revendre à son propriétaire, bien décidé à faire la peau de ceux qui ont osé le braquer... 
 
   Si le récent "Collateral" du même réalisateur travaille dans le dépouillement le plus radical, concentrant le déroulement de l'intrigue sur la relation forcée de deux hommes, errants solitaires, qui se rencontrent fortuitement, pour quelques heures, il n'en est pas de même ici. Si l'on ne retrouvait pas, ici ou là, quelques marques de la patte du réalisateur (prédilection pour les ambiances crépusculaires, nocturnes, inclination pour les prises de vues en plongées, parfois verticales, visions aériennes d'un Los Angeles tentaculaire, plongé dans la nuit, auquel les lumières donnent l'aspect d'une maquette dérisoire, rêve illusoire d'un ailleurs parfait, l'archipel des Maldives pour Max, les îles Fidji pour Neil...), on aurait souvent de la difficulté à croire que c'est le même créateur qui est à l'origine de ces deux oeuvres. 
 
   Certes, la construction de l'histoire est également fondée, sur deux personnages clés. Mais de manière diamétralement opposée. Tandis que, dans "Collateral", les deux protagonistes sont collés l'un à l'autre, tant par la volonté originelle de l'un, que par le déroulement des événements, ils sont ici des entités distinctes, éloignées physiquement (un seul tête à tête de quelques minutes au centre du film ainsi, bien sûr, que le sublime final), et, paradoxalement, proches psychologiquement et intuitivement. Jusqu'au boutistes, fragiles sous une carapace apparemment imbrisable, torturés intérieurement par des choix qui échappent, en grande partie, à leur volonté consciente, gangrenés par les doutes, les rancoeurs, les colères, les échecs, ils sont en fait un Janus aux deux visages. La grandeur, la noblesse, le désespoir larvé, l'intensité dramatique que leur confèrent Pacino et de Niro est inoubliable.  
 
   Autour d'eux, grouille un monde complexe : coéquipiers, enfants, conjoints. A tous, le réalisateur accorde la place nécessaire et suffisante qui leur permet de vivre sous nos yeux et de participer pleinement, dans la limite du rôle qui leur est imparti, à la composition d'un puzzle tragique parfaitement maîtrisé. Michael Mann gère cette richesse à la fois événementielle, humaine, avec un équilibre impressionnant, accordant à chaque scène la durée qui est adaptée à son contenu, passant avec une habileté prodigieuse d'une scène de fusillade apocalyptique à des séquences intimistes, dans lesquelles l'humanité est reine. Le sujet passionne, la construction impressionne, les personnalités envoûtent. Au-delà de la notion de bien et de mal, ces deux archétypes du gendarme et du voleur, placés, comme la majorité des personnages du cinéma de Michael Mann, dans une impasse qu'ils n'ont pas la force ou la volonté de quitter, se fondent en un être unique : l'humain désemparé poursuivant une chimère afin d'échapper à la nuit qui noie son âme. Une nuit dans laquelle l'amour lui-même n'est pas rédempteur. 
 
   Une réussite absolue.
 
  
Bernard Sellier  
 
 

 

 

 
 
 
  
 


Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.