Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...

" Leçons de séduction ",     
( The Mirror has two Faces ),        1996, 
 
de : Barbra  Streisand, 
 
  avec : Barbra Streisand, Jeff Bridges, Lauren Bacall,
Pierce Brosnan, George Segal, Mimi Rogers,

 
Musique : Marvin Hamslich, Bryan Adams, Barbra Streisand
















*******

 
  
         




















































 
 
 
   Hannah Morgan (Lauren Bacall) a deux filles : Claire (Mimi Rogers), la jolie, qui est sur le point d'épouser le très séduisant Alex (Pierce Brosnan) et Rose (Barbra Streisand), professeur de littérature, à la beauté plus... ingrate. Rose est à la recherche du grand amour, mais les prétendants ne se bousculent pas, d'autant plus qu'elle a la fâcheuse habitude de décommander ses rendez-vous à la dernière seconde ! De son côté, Gregory Larkin (Jeff Bridges), professeur de mathématiques fort ennuyeux, élabore des théories fumeuses sur l'amour platonique et les ravages causés par le sexe sur l'union matrimoniale. Il passe une petite annonce pour trouver l'âme-soeur correspondant à sa quête et croit si bien l'avoir trouvée en la personne de Rose, qu'il la demande en mariage. Ravie de recevoir une offre aussi rare venant d'un aussi bel homme, elle accepte. Mais la communion purement intellectuelle commence bientôt à lui peser... 
 
    Evidemment, il faut accepter cette étrange hypothèse : le viril et charmeur Jeff Bridges refuse désormais, après quelques expériences traumatisantes pour son ego, de laisser s'introduire la sexualité dans le couple, tant celle-ci est une pieuvre destructrice de l'harmonie entre les êtres de sexe opposé. Après tout, pourquoi pas ? Il y a bien souvent, dans la vie quotidienne réelle, de charmants personnages qui se mettent à découper leurs contemporains en morceaux, pourquoi n'y aurait-il pas des professeurs d'université, férus de mathématiques et de nombres premiers, qui se masturberaient l'esprit tant et si bien que leurs conceptions amoureuses subiraient quelques perturbations ! Une fois le postulat de base accepté, il est tout à fait possible de prendre un délicat plaisir à ce jeu de rapports intimes, à cette sympathique variation sur les relations homme-femme, les rapports mère-fille, orchestrés avec un brio discret, quelques dialogues pétillants et de merveilleux acteurs, par Barbra Streisand, éternelle romantique. Avec, en prime, une pointe de mélancolie sur le sentiment de laideur. 
 
   C'est inoffensif, gentillet, discrètement poétique et suffisamment vivant pour faire passer un moment agréable.
 
  
Bernard Sellier  
 
 
 
  
 


Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.