Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...

" Une merveilleuse histoire du temps ",     
( The theory of everything ),     2014, 
 
de : James  Marsh, 
 
  avec : Eddie Redmayne, Emily Watson, Felicity Jones,
Tom Prior, Sophie Perry David Thewlis
,
 
Musique : Jóhann Jóhannsson
















*******

 
  
         




















































 
 
 
    1963. Université de Cambridge.  Stephen Hawking (Eddie Redmayne) est un brillant étudiant en physique. Il tombe amoureux de la jolie Jane Wilde (Felicity Jones), elle aussi très éprise de lui. Mais un examen médical apprend à Stephen qu'il est atteint d'une maladie incurable, la sclérose latérale amyotrophique (maladie de Charcot)...
    
    Cette mini biographie du célèbre physicien mort récemment (14 mars 2018) couvre une grande partie de sa vie. La médecine lui promettait deux ans de survie, mais heureusement pour lui (?) et pour la science, il a vécu 76 ans. Précisons tout de suite que le film se concentre sur la vie intime de l'homme et non sur ses recherches en physique quantique ou en cosmologie. Hormis une petite incursion dans ses recherches au cours de la première partie de l'oeuvre, le récit est totalement axé sur les difficultés existentielles qu'il affronte en compagnie de sa femme. Il est difficile de le regretter, d'une part en raison de la difficulté de présenter à l'écran une recherche théorique, et d'autre part parce que les souffrances tant physiques que psychiques endurées constituent un sujet riche et porteur d'une charge émotionnelle indéniable.
   
    Le scénario nous présente un Stephen quasiment toujours énergique intérieurement, voire humoriste. Sans doute la réalité n'a-t-elle pas toujours été aussi rose. Il en est d'ailleurs de même pour Jane qui, hormis à une ou deux occasions, se révèle d'une vaillance exemplaire. Plus que le survol qui nous est présenté, c'est bien sûr la performance exceptionnelle d'Eddie Redmayne (un Oscar bien mérité) qui retient l'intérêt et l'attention. Il prête au personnage qu'il incarne une authenticité de tous les instants, tout en conservant une sobriété absolue. Celle-ci est d'ailleurs partagée par Felicity Jones qui nous offre un portrait de femme téméraire et obstinée tout à fait édifiant. Quant à la réalisation, elle sait donner à chaque scène la durée idéale, ce qui est suffisamment rare pour être noté. Ceux qui sont passionnés par les domaines physiques sur lesquels il a travaillé (cosmologie, gravité quantique, trous noirs...) prendront la direction de ses ouvrages listés sur la page très documentée de Wikipedia

   
Bernard Sellier  
 
 

 

 

 
 
 
  
 


Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.