Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...

" Randonnée pour un tueur ",       
 ( Shoot to kill ) ou ( Deadly Pursuit ),       1988, 
 
de : Roger  Spottiswoode, 
 
  avec : Sydney Poitier, Tom Berenger, Kirstie Alley,
Clancy Brown, Richard Masur,

 
Musique : John Scott
















*******

 
  
         




















































 
 
 
   Un diamantaire, Berger (Milton Selzer) est arrêté alors qu'il se trouve en pyjama dans son magasin en pleine nuit. Il est contrait d'avouer à la police que sa femme est retenue en otage dans leur maison, et qu'il doit apporter toute sa collection de diamants bruts. Warren Stantin (Sydney Poitier), agent du FBI, fait cerner la demeure. Mais rien ne se passe comme prévu. Stantin est contraint de donner les pierres à l'inconnu qui, après les avoir reçues, tue son otage. Quelques dizaines d'heures plus tard, il apprend que le fugitif doit se trouver en pleine campagne, non loin de la frontière canadienne. En effet, l'assassin s'est infiltré dans un groupe de randonneurs, partis pêcher dans les montagnes avec une jeune femme guide, Sarah Renell (Kirstie Alley). Stantin oblige alors le compagnon de celle-ci, le sauvage Jonathan Knox (Tom Berenger), à l'accepter comme coéquipier dans la poursuite... 
 
   Commencé dans la nuit pluvieuse de la grand-ville, le film s'offre une somptueuse balade dans des paysages magnifiques, qui constituent l'attrait principal de cette chasse à l'homme mouvementée. Bâtie en grande partie sur l'opposition des deux héros, le "rat" des villes et le "rat" des champs, l'histoire réserve un suspense efficace jusqu'à la toute fin et délivre de beaux moments d'angoisse. Tom Berenger campe un sauvage ermite et bougon avec conviction, tandis que Sydney Poitier fait l'apprentissage difficile des escalades dans les cheminées, des affres de l'alpinisme, et des tempêtes de neige. Pour corser le tout, le scénariste a la bonne inspiration de ne pas divulguer trop tôt l'identité du coupable, ce qui accroît encore l'anxiété.  
 
   Une pointe d'humour vient agréablement saupoudrer ce thriller rustique qui offre une constance dans l'action et dans l'intensité dramatique remarquable. Pas de génie ou d'originalité particulièrement intense, mais de l'ouvrage très bien fait et un agrément continu.
 
  
Bernard Sellier  
 
 
 
  
 


Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.