Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     
Rouges gorges                  
Poème (Cinérime) inspiré du film : « Dracula » de  Francis Ford Coppola
 
    Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...    
Chaud ruisselet carmin sous le fil du rasoir, 
 Ravissement suprême... 
 Tu es la vie qui monte à mon visage blême, 
 Mon sursis dérisoire.
Ma tendre bien-aimée, mon sourire, ma flamme, 
 Étoile de mes nuits, 
 Dans l'antre de Pluton, tes jours se sont enfuis, 
 Et je pleure ton âme.
Suis-je mort ou vivant, puissant ou misérable ? 
 Excrément du Divin ? 
 Dans les voiles du temps, mon cœur te cherche en vain, 
 Ermite inconsolable !

Au bord du gouffre amer de ma désespérance, 
 J’appelle en vain la mort. 
 Son implacable faux superbement ignore, 
 Ma démente espérance.

  
À suivre...