Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" The skulls ",
             2000, 
 
de : Rob  Cohen, 
 
  avec : Paul Walker, Joshua Jackson, Hill Harper, Steve Harris, Leslie Bibb,
 
Musique : Randy Edelman
















*******

 
  
         




















































 
 
 
   Lucas "Luke" McNamara (Joshua Jackson), bien qu'orphelin, est fort apprécié dans l'université d'élite à laquelle il appartient. La raison en est simple : il permet à l'équipe d'aviron de gagner chaque année ! Il lui est donc permis d'intégrer la société secrète des "Skulls", en compagnie de son collègue Caleb (Paul Walker), dont le père, Litten Mandrake (Craig T. Nelson) est le responsable suprême. Cette admission, qui s'accompagne évidemment du secret le plus absolu, ne va pas sans perturber ses relations amicales avec Will Beckford (Hill Harper) et Chloe Whitfield (Leslie Bibb). Le jour où Will est retrouvé pendu dans sa chambre, les véritables épreuves commencent pour le jeune homme... 
 
   Bien que l'ouverture du film s'annonce sous les auspices du véridique et du sérieux (trois Présidents des Eatas-Unis ont été membres des "Skulls"), il devient vite évident que l'histoire s'orientera rapidement vers une voie de thriller classique, avec son lot de dangers, poursuites, etc, sans autre ambition que de divertir et de faire frémir un peu le spectateur... Après une première partie qui se focalise sur différents rites initiatiques, la narration part ensuite dans la direction beaucoup plus conventionnelle du suspense formaté pour aboutir à un dénouement... léger. La psychologie des personnages est sommaire, les épisodes dramatiques également. Le seul véritable intérêt réside dans la révélation de l'existence de ce type de sociétés secrètes, dont on trouvera une abondante description dans "Le livre jaune N°5" ou "Les Sociétés secrètes & leur pouvoir au XXème siècle". Et, là, même si toutes les informations fournies ne sont peut-être pas à prendre comme vérité absolue, on ne peut qu'avoir froid dans le dos ! 
 
   Cela dit, si l'ensemble est superficiel, il se laisse regarder sans déplaisir, même si Joshua Jackson, au demeurant sympathique, manque de carrure et surtout de charisme. 
 
   PS. Diverses pages Web peuvent être consultées sur le sujet : "Skull and Bones", Skull & Bones" , "Les Illuminati"...
 
  
Bernard Sellier  
 
 
 
  
 


Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.