Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" The victim ",
         Série,             2019 
 
de : Rob  Williams..., 
 
avec : Kelly Macdonald, James Harkness, Karla Crome,
Georgie Glen, Nicholas Nunn, John Hannah,

 
Musique : Samuel Sim
















*******
 
  
            
 
  
  
 

 
 












































































                                                              Ne pas lire avant d'avoir vu la série


    
En 2003, le jeune Liam, âgé de 9 ans, est retrouvé assassiné sous un pont. Le coupable, Eddie Turner, âgé de 13 ans, est condamné, mais il sort de prison sept ans plus tard, avec une nouvelle identité et un lieu de résidence inconnu. Quelques années plus tard, un message posté sur les réseaux sociaux prétend que Eddie habite la ville sous le nom de Craig Myers (James Harkness). Celui-ci est grièvement blessé par un inconnu le soir d'Halloween. Très vite, l'inspecteur Steven Grover (John Hannah) soupçonne Anna (Kelly McDonald), mère de Liam, d'être à l'origine de l'information et de l'agression... 
 
   La télévision, en l'occurrence France 2, réserve parfois des surprises auxquelles on ne s'attend guère. Au milieu des innombrables séries télévisées passe-partout qui fleurissent sur les écrans, émergent quelques pépites. Et, dans le cas de cette oeuvre, le terme est faible. A partir d'un fait divers horrible et authentique, le récit développe une toile d'araignée psychologique qui englobe tous les membres de la famille meurtrie, mais aussi celle de celui qui est exposé à la vindicte publique. Anna a refait sa vie. Son ex-mari Christian est en prison. Elle vit désormais avec Lenny (Jamie Sives) et ses deux enfants, Louise et Ben. De son côté, Craig est marié avec Rebecca (Karla Crome). Ils ont une petite fille. Tous ces personnages vont subir les conséquences dévastatrices de l'obsession d'Anna. Pour elle, la légèreté de la peine infligée à Eddie est insupportable, et la haine qui l'habite ne lui laisse aucun répit. En raison de son jeune âge au moment des faits, le criminel a été jugé à huis-clos. Elle veut plus que tout jeter à la face du monde son identité. 
 
    Le titre de la série est : "la victime". Qui est "LA" victime ? Le petit Liam, bien sûr. Mais aussi ses parents, son petit frère, qui supporte difficilement l'obsession de sa mère pour le disparu. Mais aussi Craig et la cellule familiale qu'il a créée. Sa vie devient un enfer puisque ceux qui l'entourent le considèrent désormais comme un criminel potentiel. Est-il innocent ou pas ? L'exceptionnelle réussite de cette série est d'imbriquer de manière miraculeuse un suspense tendu à l'extrême et une analyse psychologique vertigineuse de tous ces êtres meurtris. En même temps, sont explorés des questionnements essentiels : la rédemption est-elle possible ? La conscience est-elle capable d'apaiser les marques brûlantes du passé en construisant sur de nouvelles bases saines ? Le pardon est-il envisageable et peut-il apporter la paix intérieure ? Dans ce parcours dramatique, servi par des acteurs exceptionnellement impliqués ( une merveilleuse Kelly Macdonald, impressionnante de rage et de douleur rentrées, ainsi qu'un James Harkness ambigu, sobre et émouvant), tout est juste, subtil, intense, poignant profondément humain. Sans aucun effet racoleur, la densité dramatique se resserre progressivement jusqu'à un plan final aussi inspiré que bouleversant.  
 
   Une réussite superlative dans tous les registres.


 Bernard SELLIER

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.