Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     
  À corps perdu      
Poème (Cinérime) inspiré du film : « L'empire des sens » de  Nagisa Oshima
 
    Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...    
La géographie de ton corps, 
 M'envoûte comme un narcotique, 
 Heureux amants jusqu'à la mort 
 De notre union pathétique.
Mes doigts caressants et câlins, 
 Dessinent ma carte d'amour, 
 Je voyage au creux de tes reins, 
 Je crie, je t'appelle au secours.
Tu es mon antre et ma rapière, 
 Blonde colline et cataracte. 
 Que jamais ne vienne l'hiver, 
 Que la passion survive intacte.
Éternelle dans sa folie, 
 Brûlante comme le volcan, 
 Qui du tréfonds de toi jaillit, 
 Lame de feu, dard ouragan.

À suivre...