Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" A couteaux tirés ",
       ( Knives out ),         2019,  
 
de : Rian  Johnson, 
 
  avec : Daniel Craig, Chris Evans, Ana de Armas, Jamie Lee Curtis,
Michael Shannon, Don Johnson, Toni Collette, Christopher Plummer

 
Musique : Nathan Johnson
















*******

 
  
         




















































 
 
   Le vieux Harlan Thrombey (Christopher Plummer), richissime auteur de polars, est retrouvé la gorge tranchée dans son peit château, le jour de ses 85 ans. Il semble que ce soit un suicide. Mais le détective Benoit Blanc (Daniel Craig) qui accompagne les policiers ne partage pas cette opinion. Il commence à interroger les membres de la famille, en particulier la fille du mort, Linda Drysdale (Jamie Lee Curtis), son frère Walter (Michael Shannon) et leur belle-soeur Joni (Toni Collette), et surtout la jeune infirmière, Martha Cabrera (Ana de Armas)...

     C'est une somptueuse intrigue façon Agatha Christie qui nous est offerte, avec les limites inhérentes au genre 'whodunit' dont elle fait partie. C'est-à-dire une oeuvre que l'on pourrait qualifier de film à usage unique, puisque son intérêt majeur repose sur la révélation in fine du coupable. Une fois celui-ci connu, l'envie de réitérer la vision est évidemment très atténuée. Cela, c'est la théorie. Car, ainsi qu'on l'a constaté dans 'Sixième sens', qui, lui aussi, repose entièrement sur son final, si la qualité de tout ce qui précède la 'révélation' est optimale, il est tout à fait tentant, voire même enrichissant de se replonger dans l'ensemble une seconde fois.

    L'intrigue en elle-même est d'un classicisme absolu. Un vieillard richissime et brillant dont le décès attise les convoitises de chacun des membres de la famille, un décès suspect, et un testament stupéfiant, c'est-à-dire tout le nécessaire pour construire un mystère bien épais. C'est avec un luxe visuel évident, une distribution haut de gamme, des personnalités croquées avec une gourmandise acidulée, que se développe une intrigue menée tambour battant. Les multiples flashbacks et le montage rythmé permettent au spectateur de ne pas s'ennuyer une seconde devant les innombrables interrogatoires qui parsèment l'histoire. La présence de Daniel Craig en enquêteur atypique donne un coup de jeune au personnage du détective, remisant au placard les prestations des David Suchet ou autres Bruno Cremer. 

    L'ambition du projet est certes modeste, mais le plaisir que l'on prend à cette suite de fausses pistes est toujours présent, d'autant plus que la relative banalité du mystère est transcendé par le très beau personnage de Martha.
  
    
  Bernard Sellier
 

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.