Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" American sniper ",
           2014, 
 
de : Clint  Eastwood, 
 
  avec : Bradley Cooper, Kyle Gallner, Sienna Miller, Cole Konis, Ben Reed,
Elise Robertson, Luke Sunshine, Luke Grimes, Jake McDorman, Troy Vincent,

 
Musique : --
















*******
 
  
         




















































 
 
 
   Chris Kyle (Bradley Cooper) est un Texan pur jus, assez paumé, amateur de rodéos, et sa vie sentimentale n'est pas idyllique. Un jour, il rencontre Taya (Sienna Miller) dans un bar. C'est le coup de foudre. Mais peu de temps après, c'est l'attentat de Dar Es Salaam, et Chris se découvre un irrépressible besoin de servir son pays. Il est formé dans les Seals et se voit propulsé en Irak peu après son mariage... 
 
   Film reportage sur une guerre monstrueuse et drame intimiste. Le film de Clint Eastwood, inspiré de l'histoire du tireur d'élite le plus célèbre des Etats-Unis, joue sur le premier tableau avec une véhémence déterminée que ne viennent tempérer que quelques secondes d'hésitation lorsque la cible est un enfant. Le véritable Chris Kyle était-il gorgé à ce point de patriotisme primaire ? Toujours est-il que, pour le héros qui évolue sous nos yeux, la vision du monde est simplissime. Les Etats-Unis sont une nation pure, blanche, et tous ceux qui touchent aux anges qui en sont issus incarnent le mal absolu. Ce partage ultra schématique entre bons et méchants n'est jamais remis en cause objectivement. Alors, les scènes de guérilla ont beau être filmées avec une lisibilité extrême, être imprégnées d'un tragique émotionnel de tous les instants, la pilule a du mal à passer. D'autant plus que le second tableau se révèle plus qu'ambigu. La "Légende" aux 160 cibles dégommées, à l'instar des vétérans de la guerre du Vietnam, style "Rambo", éprouve une intense difficulté à se réinsérer dans une vie familiale normale. Après les traumatismes encaissés durant les missions sous haute tension, cela est plus que compréhensible. On pourrait penser que l'humanité en lui a subi des blessures dont la cicatrisation est difficile, voire impossible. Mais, en fait, la cause est ailleurs. Servir le pays est devenu une drogue. Se trouver loin du terrain sur lequel des compatriotes sont massacrés, être dans l'incapacité de supprimer ceux qui font du mal à son pays est pour lui une souffrance intenable. Plongé dans les embuscades et les tirs tous azimuts, le spectateur n'a guère le loisir de réfléchir. Mais une fois que les armes se sont tues, le malaise est là, bien vivant. Et inquiétant. Car tant que les pays, quels qu'ils soient, donneront naissance à des monolithes qui ne verront la manipulation et le mal que chez le voisin, le monde sera très mal barré ! C'est sans doute dans ce constat que le film de Clint Easwood fait oeuvre utile. Mais il n'est pas sûr du tout que telle ait été son intention... 
 
   La triste fin de Chris Kyle, assassiné par un de ces vétérans qu'il avait eu l'obsession de sauver tout au long de son parcours militaire, n'est pas le moindre élément troublant de cette histoire.
 
  
Bernard Sellier 
 
 

 
  

 
 

  
 

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.