Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     
  Caméléon       
Poème (Cinérime) inspiré du film : « L'Incorrigible » de Philippe de Broca
 
    Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...    
Messieurs, je vous en prie, pas de dérangement ! 
 Je connais la sortie, je l'ai prise en entrant. 
 Je vous vois très marri de perdre un prisonnier. 
 Ne comptez pas sur moi pour sédentariser !
Trêve de simagrées, les affaires m'appellent ! 
 Quelques mois de mitard ramollissent un brin. 
 Il serait mal venu que mon cerveau chancelle, 
 Au moment de gruger ces chers Américains !
Quelle joie de revoir ce brave et fier ami, 
 Qui transpire l'ennui près de sa caravane, 
 Ruminant le passé devant un bon Chablis, 
 Rêveur incorrigible et tendre mythomane !
Il m'aime, je le sais, mais toujours dissimule, 
 Impérial et pudique, en peignoir de velours, 
 Fixant de l'œil distrait d'un vieillard somnambule, 
 L'horizon déprimant des murets et des cours.

À suivre dans les textes imprimés