Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     
 A - Z 
 1 à 7* 
 Séries 
 Récents 

Charade,
     1963, 
 
de : Stanley  Donen, 
 
  avec : Audrey Hepburn, Cary Grant, Walter Matthau, James Coburn, George Kennedy, Jacques Marin, Ned Glass,  
 
Musique : Henry Mancini

 
   
Regina Lampert (Audrey Hepburn) passe des vacances à Megève, où elle fait la connaissance d'un homme charmant, Peter Joshua (Cary Grant). La jeune femme a l'intention, dès son retour à Paris, de demander le divorce. Mais, sitôt arrivée, elle apprend que son époux Charles a été assassiné dans le train qui le conduisait à Bordeaux. Elle se rend bientôt compte que plusieurs hommes, Herman Scobie (George Kennedy), Tex Panthollow (James Coburn) et Leopold Gideon (Ned Glass) sont à la recherche de 250 000 dollars qu'ils avaient détournés puis cachés pendant la guerre et que Charles aurait récupérés, oubliant ses "amis" au passage. Le malheur est que les trois survivants sont prêts à tout pour s'emparer du magot et qu'ils sont persuadés que Régina l'a en sa possession... 
 
   Deux ans après le sympathique mais poussif, limité et verbeux "Diamants sur canapé", la merveilleuse Audrey Hepburn apparaît enfin dans une comédie policière digne de ce nom. Un véritable diamant, à vrai dire, tant la grâce, l'élégance, l'intelligence, et même le suspense, habitent cette histoire du commencement jusqu'à l'extrême fin. Stanley Donen a su trouver un équilibre parfait entre comédie romantique et intrigue policière, le tout assaisonné d'un humour parfois hitchcockien, et servi par un couple idéalement charismatique. La frêle ingénue, le séducteur aux tempes grisonnantes, gentiment mufle et environné de mystère, des personnages secondaires efficacement typés, des dialogues pétillants, un rythme allègre, une cascade de surprises, une mise en scène fluide... Tout est réuni, et surtout très habilement mêlé, pour donner naissance à un chef d'oeuvre dont le charme agit toujours à pleine puissance un demi siècle plus tard. Un modèle du genre !

   
Bernard Sellier