Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" Donne-moi des ailes ",
               2019,  
 
de : Nicolas  Vanier, 
 
  avec : Jean-Paul Rouve, Mélanie Doutey, Louis Vazquez, Lilou Fogli,
Dominique Pinon, Philippe Magnan, Frédéric Saurel,

 
Musique : Armand Amar
















*******

 
  
         




















































 
 
   Thomas (Louis Vazquez), quinze ans, habite la capitale avec sa mère, Paola (Mélanie Doutey), et le nouveau compagnon de celle-ci, Julien (Grégori Baquet). Il doit passer des vacances chez son père, Christian (Jean-Paul Rouve), qui vit isolé en plein coeur de la Camargue. Thomas se voit très mal abandonner ses jeux vidéos. Il découvre que son père est passionné par la sauvegarde d'une espèce menacée d'oies sauvages... 
 
   A la lecture du scénario, on pense immédiatement à la sympathique " Envolée sauvage ", qui voyait, il y a 23 ans, Jeff Daniels et Anna Paquin réunis pour une aventure semblable. Mes souvenirs de ce film sont assez vagues, car ce n'est pas le genre d'oeuvre qui occupe les programmes télévisuels, mais il semble que Nicolas Vanier a ajouté un certain nombre de péripéties, dans le but de rendre attractive cette aventure hors du commun.

   Les détracteurs pourront affirmer, avec raison, que la construction de l'histoire est assez cousue de fil blanc, et que la prévisibilité n'est jamais très loin. Mais, en l'occurrence, est-ce c'est plus important que les valeurs positives transmises à travers ce road movie aérien ? Ce n'est pas tant, d'ailleurs, le message écologique qui se dégage, mais plutôt l'union empathique qui se développe entre l'humain et l'animal. Démontrant de la sorte que la clé de l'union avec la terre et sa vie globale ne réside pas dans une écologie raisonnée, mais dans une harmonie quasiment amoureuse entre les différentes espèces qui peuplent la planète bleue. Alors qu'importe si la dramaturgie se révèle parfois facile ou factice, attendue ou artificielle, si des revirements psychologiques sont un tantinet abrupts. Trouve-t-on beaucoup de films qui développent de telles envolées d'enthousiasme, de tels moments de bonheur simple ? Un vrai " feel good movie " ( le terme est à la mode ! ), infiniment plus efficace et intense que tous les " Happiness therapy " de la planète hollywoodienne...  
  
 
Bernard Sellier
 

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.