Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" Extant ",
         Saison 1,             2014 
 
de : Mickey  Fisher, Dan  Lerner..., 
 
avec : Halle Berry, Pierce Gagnon, Grace Gummer,
Tyler Hilton, Goran Visnjic, Sergio Harford,

 
Musique : Marcelo Zarvos
















*******
 
  
            
 
  
  
 

 
 












































































Ne pas lire avant d'avoir vu la saison
   Molly Woods (Halle Berry) est cosmonaute. Elle vient juste de revenir d'une mission en solitaire de 13 mois, et retrouve son mari, John (Goran Visnjic), et leur petit garçon-robot, Ethan (Pierce Gagnon). Sa réadaptation à la vie normale est difficile. Elle le devient encore davantage, lorsque son amie médecin, Sam Barton (Camryn Manheim), lui apprend qu'elle est enceinte. Car, durant le vol spatial, d'étranges phénomènes, qu'elle cache soigneusement à ses supérieurs, se sont déroulés... 
 
   Mélange d'anticipation, de thriller, de drame psychologiste et intimiste, cette première saison est une réussite des plus captivantes. Sans compter le plaisir non dissimulé de retrouver une Halle Berry, toujours aussi radieuse et bellissime, dont le physique semble totalement étranger à l'usure générée par les ans. Elle aura un demi-siècle cette année 2016, et elle en paraît 35 au grand maximum. Peut-être un effet de son supposé voyage dans l'espace et de sa rencontre avec une énergie inconnue... Mais, trève de plaisanterie, les thèmes abordés dans cette aventure, qui ne pouvaient qu'enthousiasmer le producteur Steven Spielberg, père d'"A.I.", se révèlent particulièrement envoûtants : mise en parallèle des intelligences humaine et artificielle, éventualité d'une auto-progression d'un robot aux limitations programmées, faculté de développement d'un pouvoir empathique dans ce qui est, à l'origine, une machine, intégration émotionnelle de celle-ci dans une cellule familiale, inéluctabilité de la mort... Les sujets de réflexion ne manquent pas, sans parler des conflits traumatiques proprement humains, entre fêlures de confiance, discernement problématique entre hallucianations et réalité. Et le tout se voit emballé dans un cocon narratif haletant qui ne laisse aucun répit au spectateur. Si l'on veut chipoter un tantinet, il est possible de regretter que les rebondissements soient quelque peu bruts de décoffrage, manquant parfois d'une aura de mystère qui aurait renforcé le malaise ressenti devant ces manipulations aussi menaçantes que privées de toute éthique. Mais, tel quel, le résultat est emballant et la seconde (et dernière) saison se voit attendue avec impatience...


 Bernard SELLIER

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.