Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" Fanny ",
               1932,  
 
de : Marc  Allegret, 
 
  avec : Raimu, Pierre Fresnay, Orane Demazis, Charpin,
 
Musique : Vincent Scotto
















*******

 
  
         




















































 
 
   Marius a quitté Marseille sur un voilier, la "Malaisie". César est effondré. Fanny ne l'est pas moins, d'autant plus qu'elle découvre sa grossesse. Sous la pression brutale de sa mère Honorine, et plus douce de la part du vieux Panisse qui est amoureux d'elle, Fanny va se résoudre à accepter le mariage. Lorsque Marius reviendra, une nuit, elle sera prête à lui céder. Mais César veille...("L'honneur, c'est comme les allumettes, ça ne sert qu'une fois..."). 
 
   Seconde partie qui recèle les mêmes qualités merveilleuses que "Marius". Inutile de se répéter. Le miracle se perpétue. Pierre Fresnay n'a qu'un rôle court puisqu'il "navigue". Mais la scène finale qui le met en présence de Fanny est bouleversante.  
 
   Je crois que l'une des principales raisons pour lesquelles ces trois films ou pièces nous touchent aussi profondément, réside dans le fait qu'à chaque scène, au milieu des pires engueulades drôlatiques ou tragiques (revoir par exemple la manière dont Honorine traite sa fille Fanny lorsqu'elle apprend sa grossesse), l'amour est toujours présent. Amour de Pagnol pour ses personnages qui s'infiltre dans la personnalité de chacun et se répand inéluctablement dans les coeurs, malgré toutes les insultes qui fusent. Cette trilogie est un océan d'amour dissimulé sous une myriade de bulles factices, multicolores et délirantes (colère, égoïsme, jalousie, orgueil...).  
  
 
Bernard Sellier
 

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.