Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     
 A - Z 
 1 à 7* 
 Séries 
 Récents 
Larmes de sang
Poème (Cinérime) inspiré du film : «À corps perdus» de  Sergio Castellitto
 
   
Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...
   
Dans le satin, la soie, l'ordure ou la misère, 
 Dort le mirage bleu de notre âme enfantine, 
 Une oasis d'azur aux portes du désert, 
 Où brillent les diamants de cités byzantines.

Dans la fange putride sommeille l'argile, 
 Dont les gestes ailés d'un magicien dompteur, 
 Feront surgir, joyeux, le bel oiseau fragile, 
 Qui sème à tous les vents les plumes du bonheur.

Dans les replis du temps qui sculptent la souffrance, 
 D’avoir jadis perdu, sur les chemins du rêve, 
 La pureté du cœur, la divine insouciance, 
 Repose le nectar de nos divines sèves.


 Dans le sépulcre noir de l'oubli mortifère, 
 Sous le manteau glacé de l'âpre indifférence, 
 Où les germes du mal sans répit prolifèrent, 
 Un électron d'amour inaugure sa transe.

  

À suivre...