Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     
Métamorphoses                  
Poème (Cinérime) inspiré du film : « La belle et la bête » de  Jean Cocteau
 
    Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...    
Une forêt profonde où se noie le regard, 
 Sur la rive du désespoir et de l'oubli, 
 Un vieux manoir surgi au fond de nulle part, 
 Dans un écrin lugubre où règne la magie.
Mes larmes ont usé les pierres du chemin, 
 Mes cris ont lézardé les puissantes murailles, 
 La colère nourrit chacun de ces matins, 
 Où l'âme emplie d'amour livre et perd la bataille.
Sombres couloirs bordés de vivants candélabres, 
 Visages de granit aux inhumains regards, 
 Tout évoque l'enfer dans ce château macabre, 
 Qui emmure mon cœur de ses épais remparts.

 Vieux promeneur perdu dans la brume ennemie, 
 Tu peux te reposer quelques menus instants. 
 J'entrouvre pour tes pas mon royaume maudit, 
 Qui dort dans un linceul, oublié des vivants.

  

À suivre...