Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     

The party,
       1968, 
 
de : Blake  Edwards, 
 
  avec : Peter Sellers, Claudine Longet, Gavin MacLeod, J. Edward McKinley, Marge Champion, Kathe Green, Denny Miller,  
 
Musique : Henry Mancini

 ❤❤❤ 
   
   
Hrundi V. Bakshi (Peter Sellers), figurant originaire de l'Inde, engagé comme figurant dans la superproduction de C.S. Divot (Gavin MacLeod), provoque accidentellement la destruction prématurée du gigantesque décor final. Mis sur la liste noire des acteurs, il est pourtant invité par erreur à la réception mondaine que donne Fred Clutterbuck (J. Edward McKinley) dans sa somptueuse villa... 
 
   Cinq ans après "La Panthère rose" qui voit le début des aventures du calamiteux inspecteur Jacques Clouseau, et quelques années avant les suites données au félin, cette "Party" est considérée par nombre de critiques comme un chef-d'oeuvre comique. Ce qui laisse perplexe... Il faut reconnaître que le tendre-naïf-gaffeur-romantique auquel Peter Sellers prête son sourire bronzé ne manque pas d'un charme certain. L'impassibilité orientale conjointe à l'avalanche de catastrophes en tous genre donne naissance à un mélange assez savoureux. Cela dit, il faut aimer particulièrement les gags matériels, souvent très primaires, qui tiennent ici 95% de l'espace comique. Le côté positif du délire est que l'on évite heureusement les pitreries et grimaces d'un Jerry Lewis ou, plus récemment, d'un Jim Carrey dépassant souvent les limites du supportable. En revanche, si quelques moments sont franchement drôles, on n'évite pas certaines plages d'ennui dans un ensemble esthétiquement très incrusté dans le look "années 60".

   
Bernard Sellier