Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     
 A - Z 
 1 à 7* 
 Séries 
 Récents 
  Père fouettard                   
Poème (Cinérime) inspiré du film : « Mon beau-père, mes parents et moi » de Jay Roach
 
    Avertissement : il peut être préférable d'avoir vu le film avant de lire le poème...    
Que soit damné sans rémission,  
 Le philosophe d'opérette, 
 Qui voit avec délectation, 
 La retraite comme une fête !
Le rude état d'agent secret, 
 Que j'assumai en fier vainqueur, 
 N'était que sinécure auprès 
 De gardien d'une fille en fleur !

 Que soit maudit l'instant fatal, 
 Où ses yeux de biche fragile, 
 Ont croisé le regard bestial, 
 De cet échalas imbécile !

À suivre...