Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" Le pic de Dante ",
       ( Dante's peak ),         1997,  
 
de : Roger  Donaldson, 
 
  avec : Pierce Brosnan, Linda Hamilton, Jamie Renée Smith,
Jeremy Foley, Charles Hallahan,

 
Musique : John Frizzell, James Newton Howard
















*******

 
  
         




















































 
 
   Un volcan entre en éruption en Colombie. Harry Dalton (Pierce Brosnan), vulcanologue, tente de fuir avec sa compagne, Marianne (Walker Brandt), mais la jeune femme est tuée. Quatre ans plus tard, le Pic de Dante donne de légers signes de réveil. Harry est envoyé par son chef, Paul Dreyfus (Charles Hallahan), dans la petite cité touristique, située à quelques kilomètres du cratère. Le maire, Rachel Wando (Linda Hamilton) reçoit justement une distinction pour sa ville le jour de son arrivée. Deux cadavres sont découverts brûlés dans un petit lac d'eau chaude. Harry demande que soit convoqué le conseil municipal pour envisager une évacuation. Cela tombe d'autant plus mal que des investisseurs sont sur le point de financer le développement de la bourgade. Sur ces entrefaites, Paul arrive et infirme les propos alarmistes de son équipier... 
 
   La même année que "Volcano" (loi des séries ?), sort ce film catastrophe, lui aussi extrêmement volcanique, mais à environnement champêtre ! Bien que les poncifs du genre soient présents (discordance entre les experts, conflits habituels entre les intérêts financiers et la protection de l'homme, égoïsme transmuté en héroïsme, on a même droit au "coup" du chien sauvé in-extremis...), il se démarque du tout venant par quelques qualités notables : resserrement des personnages sur un petit groupe homogène, notions documentaires sur l'étude de l'activité volcanique, bonne progression dramatique vers l'apocalypse, et, surtout, un vérisme suffisamment prononcé pour provoquer quelques poussées d'adrénaline. Une incontestable sobriété et une absence d'esbroufe complètent ce tableau positif. Et puis, saluons le valeureux Pierce Brosnan auquel le réalisateur n'a pas offert la sinécure d'un James Bond en smoking... Ici, c'est chaleur, lave et poussière...
  
    
  Bernard Sellier
 

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.