Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     
 A - Z 
 1 à 7* 
 Séries 
 Récents 

Précipice,
      (Sommernachtsmord),    2016, 
 
de : Harald  Sicheritz, 
 
  avec : Gregor Bloéb, Katharina Straßer, Clemens Schick,  Gerti Drassl, Franziska Petri, 
 
Musique : Lothar Scherpe


 
Dans un hameau du Tyrol, une jeune femme, Monika (Franziska Petri) est retrouvée morte. Mais lorsque l'inspectrice Claudia Wegscheider (Katharina Straßer) arrive sur les lieux, le corps a disparu...
 
 On trouve sur Netflix et Amazon Prime un bon nombre de navets. Mais, en l'occurrence, nous avons droit ici à une pure catastrophe de compétition. À moins bien sûr que l'on regarde cette histoire au vingt-septième degré. En fait, dès les cinq premières minutes, il faut se pincer très fort pour se demander si on regarde bien un vrai film. Tout est à un tel niveau de désastre que la seule idée qui tienne la route est que l'on a affaire à une parodie de parodie. Que ce soit le jeu des acteurs, le doublage, les situations, les dialogues et les expressions visuelles impayables, l'histoire (enfin, si l'on peut dire !) complètement idiote, les couleurs criardes, tout se situe à un degré de grotesque jamais atteint à notre connaissance. On pense parfois, pour le côté excessif, abracadabrant, à l'œuvre de Bruno Dumont, "Ma Loute". Mais, bien que nous ayons détesté ce film, il faut reconnaître qu'il y avait une volonté créatrice et artistique réelle. Ici, c'est le néant absolu. Sans doute qu'un aspect profondément subtil de cette création caricaturale nous a échappé totalement ! Heureusement, les paysages du Tyrol sont superbes.
   
Bernard Sellier