Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" Quoi de neuf, Bob ? ",
     ( What about Bob ? ),      1991, 
 
de : Frank  Oz, 
 
  avec : Bill Murray, Richard Dreyfuss, Julie Hagerty,
Charlie Korsmo, Kathryn Erbe, Tom Aldredge,

 
Musique :  Miles Goodman
 

 
( The War of the Rose ), 1989,  
 
de : Danny de Vito,  
 
avec : Michael Douglas, Kathleen Turner, Danny de Vito, Sean Astin, Marianne Sägebrecht, Peter Donat,  
 
Musique : David Newman 
 

















*******

 
  
         




















































 
 
 
   31 Juillet. Le docteur Leo Marvin (Richard Dreyfuss), brillant psychiatre, quitte son cabinet pour un mois de vacances au bord du lac Winnipesaukee, dans le New Hampshire. Juste avant de partir, il reçoit la visite de Bob Wiley, envoyé par un confrère qui prend sa retraite. Leo se débarrasse rapidement du gêneur. Mais, quelle n'est pas sa surprise, quelques dizaines d'heures plus tard, de voir le malade débarquer dans sa villa, et devenir la coqueluche de sa femme Fay (Julie Hagerty), et, plus encore, de ses deux enfants, Sigmund (Charlie Korsmo) et Anna (Kathryn Erbe)... 
 
   Nous sommes très loin de la psychiatrie miracle qui nous est offerte, par exemple, dans "Le Prince des marées". Marvin a beau avoir écrit un ouvrage merveilleux et attendre avec impatience la consécration nationale, grâce à l'interview télévisée, en direct, que lui accordent, pendant son séjour champêtre, les journalistes de la célèbre émission "Good morning, America", il ne va pas tarder voir dynamités sa belle assurance et son orgueil de thérapeute. Il faut dire que les scénaristes n'ont pas lésiné sur les moyens. Bob se révèle maître dans l'art de l'incruste, au point de faire passer le François Pignon du "Dîner de cons" pour un amateur peu éclairé. Certes, les ficelles sont quelquefois "hénaurmes", mais la confrontation des deux hommes se révèle particulièrement jouissive, et emprunte parfois des sentiers émouvants. Si caricature il y a, bien sûr, qui pourrait affirmer qu'elle est totalement à côté de la plaque ? Ce psychiatre infatué de sa personne et de son pouvoir, qui pour parvenir à discuter avec sa fille, utilise des marionnettes, est-il vraiment si inconcevable ? Ce malade, catalogué par Leo comme multiphobique, souffrant d'une absence de famille, et découvrant son équilibre dans celle de son souffre-douleur... On aimerait bien que ce ne soit pas une pure fiction !  
 
   Quoi qu'il en soit, les scénaristes se sont manifestement amusés à désintégrer l'image respectable et solennelle que nous avons des disciples de Freud et, même si Bill Murray en fait beaucoup, le résultat est tout de même goûteux...
 

 
Bernard Sellier  
 
 
 
  
 


Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.