Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" Rock ",
        ( The rock ),          1996, 
 
de : Michael  Bay, 
 
  avec : Sean Connery, Nicolas Cage, Ed Harris, John Spencer,
David Morse, William Forsythe, Michael Biehn,
 
 
Musique : Hans Zimmer, Nick Glennie-Smith
















*******
 
  
         




















































 
 
 
    Le professeur Stanley Goodspeed (Nicolas Cage), spécialiste des armes chimiques au FBI, est appelé d'urgence : le général Francis X. Hummel (Ed Harris) a volé une quinzaine de roquettes armées du gaz mortel VX, pris en otages 81 personnes dans la prison d'Alcatraz désaffectée, et menace le gouvernement d'un envoi des missiles sur San Francisco si plusieurs millions de dollars ne sont pas versés aux Marines morts clandestinement pour des opérations spéciales. Un gros problème se pose aux autorités : une attaque frontale étant impossible, il importe de trouver un moyen de pénétrer clandestinement dans les bâtiments de l'île. James Womack (John Spencer), directeur du FBI, se voit contrait de faire appel à un homme qu'il a enfermé sans jugement voilà plusieurs décennies, John Patrick Mason (Sean Connery), ancien agent secret anglais... 
 
   Entre "Bad boys" (1995) et "Armageddon" (1998), qui ne sont pas vraiment des modèles de finesse, Michael Bay donne naissance à ce film qui a incontestablement fière allure. Tout d'abord grâce à une distribution de choix. Nicolas Cage, en mercenaire maladroit, pince sans rire, mais efficace, est un peu le John Mc Clane du FBI scientifique. Sean Connery se glisse avec délectation dans la peau d'un clone vieilli et volcanique de James Bond. Quant à Ed Harris, toujours aussi intense, il est véritablement le centre d'intérêt majeur de l'histoire. Nous n'avons pas affaire ici à une énième incursion de terroristes étrangers, mais au ras le bol d'un officier qui a reçu tous les honneurs. Le tournant psychologique final de son coup de force vaut, à lui seul, la vision de cette aventure, par ailleurs chaussée de gros sabots, mais constamment captivante. 
 
   Dans les vingt premières minutes, avant même que l'intrigue centrale ait commencé, le spectateur a déjà droit à trois morceaux de bravoure explosifs, dont, surtout, une folle course poursuite dans les rues en pente de San Francisco, toujours aussi attirantes pour l'insertion de cascades spectaculaires. Il est toujours possible d'arguer que toute cette tôle broyée est purement gratuite. C'est un aspect de la vérité. Et pourtant, dans le cas présent, elle s'inscrit dans une certaine logique de délire, qui colle assez bien au personnage frénétique et perturbé de Mason. Ensuite, c'est la suite classique d'un thriller efficace qui s'installe, avec quelques moments de folie dont l'un rappelle grandement "Indiana Jones & le temple maudit".  
 
   Scénario excellent, acteurs charismatiques, rythme effréné, suspense haletant, tous les ingrédients sont là pour donner naissance à un excellent film d'aventures mouvementées à défaut d'être subtiles. 
 
  
Bernard Sellier  
 
 
 
 
 
 

 
 
 

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.