Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" Stranger things ",
         Saison 2,             2017 
 
de : Matt  Duffer..., 
 
avec : Wynona Rider, David Harbour, Millie Bobby Brown,
Cara Buono, Charlie Heaton, Rob Morgan, John Reynolds,

 
Musique : Kyle Dixon, Michael Stein
















*******
 
  
            
 
  
  
 

 
 












































































Ne pas lire avant d'avoir vu la saison
   1984. Pittsburgh. Un mystérieux personnage, tatoué 008, permet a ses complices d'échapper à la police en utilisant ses pouvoirs psychiques. A Hawkins, la vie continue. Les quatre copains, Mike (Finn Wolfhard), Dustin (Gaten Matarazzo), Will (Noah Schnapp) et Lucas (Caleb McLaughlin), voient arriver dans leur école une étrange élève aux cheveux roux, qui, sous le pseudo de Max Max (Sadie Sink), pulvérise les scores au jeu des Donjons & Dragons... 
 
   La première impression au visionnage de cette suite attendue n'est pas franchement encourageante. Le petit Will n'en finit pas d'avoir des visions cauchemardesques du 'monde à l'envers' ; le shériff Jim Hopper (David Harbour) n'en finit pas d'obliger '11' (Millie Bobby Brown) à demeurer cachée dans la cabane où il l'abrite ; Nancy (Natalia Dyer) n'en finit pas de se sentir responsable de la disparition de Barbara... Mais tout cela n'avance pas beaucoup. Nombre de séquences affichent des amorces alléchantes mais tournent court rapidement. Et la progression dramatique, fantastique, est lente, laborieuse, au point qu'il faut atteindre l'avant dernier épisode pour que les événements s'activent enfin. 
 
   Certes, le capital sympathie des copains, augmentés de Max, surnage toujours avec une certaine aisance, mais les digressions, les séquences sans réelle intégration (en particulier celles où intervient l'abruti Billy (Dacre Montgomery), demi-frère de Max), les parlotes qui n'en finissent pas, finissent par épuiser les bonnes volontés. Et se passionner jusqu'au bout pour voir disparaître ces 'démogorgons' demande une ténacité bien souvent mise à mal. Heureusement que les interventions de la charismatique '11' (Millie Bobby Brown), dégagent toujours une émotion et un volcanisme exceptionnels. Y aura-t-il une troisième saison ? Si c'est le cas, une sacrée dose d'invention et de vitalité sera nécessaire pour ranimer cette histoire devenue, comme 'le monstre' moribonde...


 Bernard SELLIER

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.