Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" United 93 ",
                    2006, 
 
de : Paul  Greengrass, 
 
  avec : J.J. Johnson, Gary Commock, Polly Adams,
Opal Alladin, Trish Gates, Nancy McDoniel,
 
 
Musique : John Powell
















*******
 
  
         




















































 
 
 
   Jason Dahl (J.J.Johnson) est le commandant de bord du vol 93 de United Airlines qui, en ce matin du 11 septembre 2001, doit relier New-York à San Francisco. Mais il n'arrivera jamais à destination, étant donné que des fanatiques disposant, semble-t-il d'une bombe, prennent les commandes de l'appareil après avoir blessé les pilotes... 
 
   Bien que le film ait été tourné, par la force des événements, hélas, avec des acteurs professionnels, c'est en fait un quasi documentaire que nous propose le réalisateur, en souvenir des passagers de ce vol qui, par leur détermination, évitèrent, peut-être, une tragédie encore plus importante. Aucune trace de ces mises en place ultra conventionnelles, propres aux films catastrophe, dans lesquelles chaque personnage se présente avec son petit baluchon de psychologie sommaire et son identité bien cartographiée. Nous ne saurons jamais rien de ces voyageurs anonymes qui, par ce que l'on nomme stupidement le "hasard", se retrouvèrent dans la même galère ce jour-là. Quelques phrases d'adieu à un proche, une prière, uniquement l'indispensable, libéré de tout pathos et de toute exploitation larmoyante. Cela constaté, il faut reconnaître que l'émotion transmise est largement plus intense que dans la plupart des fictions, aussi réussies soient-elles. Le dégraissage opéré permet au spectateur de pénétrer immédiatement, sans artifice, dans l'instantanéité du drame, comme s'il était un passager anonyme parmi des inconnus engagés sur le même rail mortel.  
 
   Mais le film de Paul Greengrass ne se limite pas à l'aspect humain et laisse une large part au traitement, ou plutôt à l'absence de traitement de cette vague d'attentats par les autorités américaines. On reste confondu de stupéfaction devant ce foutoir généralisé dans lequel les responsables patinent lamentablement, que ce soit au niveau civil ou militaire. Comment la première nation du monde peut elle se montrer aussi débordée par ce qui n'était en fait qu'une attaque basique très ciblée. Qu'est-ce que cela aurait été s'il s'était agi d'une attaque nucléaire sur plusieurs fronts ? Le film ne donne aucune réponse, se contentant de constater les faits dans leur désolante nudité. Pour avoir un commencement d'explication, il est indispensable de se tourner vers des réflexions marginales comme celles de "Zeitgeist",de "Confronting the evidence", de "Loose Change", et surtout de "911 Mysteries" ( remarquablement construit et documenté ), qui mettent à jour, non sans justesse, semble-t-il, les nombreux manquements et contradictions des conclusions de l'enquête "officielle" sur les attentats du 11 septembre. Le fait le plus flagrant étant l'effondrement des tours jumelles et du bâtiment 7, dont la cause semble relever beaucoup plus d'une destruction pré-programmée que du choc des avions en étages élévés. "Loose Change" et "11 Septembre, le nouveau Pearl Harbor" (volet 2) étudient longuement et très en détail les différentes hypothèses concernant le vol 93... 
 
   Tel quel, dans sa sécheresse souvent poignante, l'oeuvre de Paul Greengrass est un hommage simple et spontané à toutes les victimes du fanatisme et de l'ignorance humains. 
 
   Quelques sites et vidéos à consulter sur le sujet :  (plusieurs liens ne fonctionnent plus !...)
 
  www.prisonplanet 
  http://www.911proof.com/
  http://www.geocities.com/killtown/ 
  http://www.letsroll911.org/
 
  
Bernard Sellier  
 
 

  
 

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.