Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     

Vigilante,
      2018, 
 
de : Sarah  Daggar-Nickson, 
 
  avec : Olivia Wilde, Morgan Spector, Kyle Catlett, Betsy Aidem, Judy Marte,
 
Musique : Danny Bensi, Saunder Jurriaans

 ❤❤❤ 

   À la suite d'un violent traumatisme familial, Sadie (Olivia Wilde) s'est spécialisée dans la défense des femmes ou enfants victimes de violences. Elle participe à des groupes de parole et peut de la sorte avoir connaissance des victimes en danger... 
 
   Le cinéma n'a évidemment pas attendu #Metoo pour offrir au spectateur ce genre de film. Mais la libération des paroles de victimes, jusqu'alors très restreinte, ne peut que développer la multiplication d'oeuvres vengeresses plus ou moins recevables. Le film de Sarah Daggar-Nickson se place plutôt dans le groupe des "plus", même si nombre de facilités viennent ternir le propos. La première demi-heure provoque même une certaine inquiétude, laissant craindre que le scénario se contente d'accumuler les "éliminations" de tortionnaires, à la façon d'un Bronson féminisé. 
 
   Heureusement, le récit ne se laisse pas entraîner sur cette pente douteuse. C'est en fait vers la découverte du traumatisme vécu par Sadie que se dirige la narration. Pour se démarquer autant que possible d'un déjà vu fort paralysant, la réalisatrice nous offre quelques originalités, tel le relookage de la jeune justicière en fonction de références télévisuelles ou cinématographiques. La personnalité explosée et explosive de Sandie tranche quelque peu avec les machines à tuer que l'on rencontre d'ordinaire. Il est bon de noter également que le spectaculaire sanglant, façon "Revenge" est totalement absent, ce dont on ne peut que se féliciter. Dans le registre du "moins" acceptable, regrettons que le film ne s'émancipe jamais du vécu primaire et s'appesantisse plus que de raison sur les expressions de douleur de l'héroïne qui en fait vraiment beaucoup dans le "voyez à quel point je souffre".

   
Bernard Sellier