Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...

" Le village des damnés ",   
( Village of the damned ),    1995, 
 
de : John  Carpenter, 
 
  avec : Christopher Reeve, Kirstie Alley, Linda Kozlowski,
Mark Hamill, Thomas Dekker, Peter Jason,

 
Musique : John Carpenter, Dave Davies
















*******

 
  
         




















































 
 
 
    Les habitants d'une petite ville américaine sont brutalement plongés dans le sommeil durant six heures, sans que la raison en soit connue. Quelques semaines plus tard, un certain nombre de femmes se retrouvent simultanément enceintes. C'est le cas, par exemple, de Barbara (Karen Kahn), épouse du docteur Alan Chaffee (Christopher Reeve). Les enfants naissent et manifestent très rapidement une intelligence hors normes.... 
 
   Un remake peut se justifier lorsqu'une amélioration, narrative, psychologique ou technique apporte un vrai plus à l'oeuvre originelle. En l'occurrence, c'est quasiment mission impossible de dénicher, dans cette version banale, un minimum d'éléments innovants ou dignes d'intérêt par rapport au film de Wolf Rilla. Le déroulement de l'histoire est, autant que mes souvenirs soient fidèles, quasiment le même. Et dans le cas présent, ce n'est pas l'intervention de gloires fanées (le fringant Mark Hamill de "La guerre des étoiles" a bien vieilli, et Christopher Reeve n'a pas grand chose à apporter à son rôle transparent...), qui rehausse le charme de l'entreprise. Quant au prétendu médecin spécialiste qu'incarne Kirstie Alley, qui fume clope sur clope même dans sa clinique, il frise plus d'une fois le ridicule. 
 
   Le type de remodelage qui se révèle totalement inutile, si ce n'est l'apport de la couleur...
 
  
Bernard Sellier  
 
 
 
  
 


Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.