Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" Basic ",
            2003, 
 
de : John  McTiernan, 
 
  avec :  John Travolta, Connie Nielsen, Samuel L. Jackson,
Timothy Daly, Giovanni Ribisi,
 
Musique : Klaus Badelt 
 

 
Musique : Maurice Jarre
















*******

 
  
         




















































 
 
 
   Une base au Panama. Un exercice à balles réelles dans la jungle, effectué par un commando sous la direction du Sergent West (Samuel L. Jackson), s'est soldé par plusieurs morts. Seuls deux rescapés sont revenus à la base : Kendall (Giovanni Ribisi), fils d'un Général influent, et le Major Dunbar (Brian van Holt). Ce dernier refuse de parler au Capitaine Osborne (Connie Nielsen), qui dirige l'enquête. Hardy (John Travolta), un ancien Ranger ayant quitté l'armée est appelé par son ami, le Colonel Styles (Timothy Daly), qui dirige la base. Il interroge les deux revenants, mais obtient des versions contradictoires... 
 
   Après un "13ème Guerrier" pas vraiment enthousiasmant, John McTiernan concocte une enquête-thriller militaire qui tient à la fois de "A l'épreuve du feu" pour la reconstitution de la tragédie à travers mensonges et faux-semblants, et du "Déshonneur d'Élisabeth Campbell" pour l'aspect "j'irai jusqu'au bout dans la quête de vérité". John Travolta joue de l'alternance : oeillade-velours, biceps béton, retrouve un rôle taillé sur mesure pour lui, et même, tout comme dans le film de Simon West, un officier femme qui, après les obligatoires algarades et mépris préliminaires, reconnaîtra sa compétence et son courage. Voilà pour les poncifs classiques.  
 
   Pour ce qui est du scénario, complexe par nature, puisque l'on a en présence différentes versions du même drame, et, de plus noyé en permanence par un déluge de pluie nocturne, il faut avouer que, pendant la première demi-heure, on s'y perd quelque peu. Les visages ne sont pas toujours aisément reconnaissables, certains dialogues sont étouffés par les rotors d'hélicoptère ou les explosions, le montage est, comme il se doit dans un film d'action viril, très agité. Puis, se dessine petit à petit une cohérence, une reconcentration des faits et, dès lors, ce sont les rebondissements qui prennent la relève. Et il faut reconnaître que, jusqu'à la dernière scène, le spectateur en a pour son argent. Le scénariste et le réalisateur s'en sont donné à coeur joie dans le mélange détonant -aventure en jungle sauvage et mortelle- à la "Predator" et le thriller à ressorts multiples qui vous fait sursauter toutes les dix minutes par le miracle d'un coup de théâtre imprévisible. 
 
   En tant que film d'action, "Basic" se révèle tout à fait convenable et suffisamment palpitant pour une soirée frisson. Cela dit, il est légitime de réserver la grande passion qui enivre pour des oeuvres moins... "basiques".
 
  
Bernard Sellier  
 
 
 
  
 


Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.