Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     

Docteur ?,
        2019, 
 
de : Tristan  Séguéla, 
 
  avec : Michel Blanc, Juge Jemili, Solène Rigot, Franck Gastambide,
 
Musique : Grégoire Hetzel

 ❤❤❤ 

   Durant la soirée du réveillon de Noël, Serge Mamou-Mani est le seul médecin de garde dans Paris pour les urgences. Déprimé, alcoolique, il effectue ses visites la mort dans l'âme. Alors qu'il se trouve auprès de Rose Malaparte (Solène Rigot) qui vient d'avaler plusieurs anxiolytiques, il rencontre un livreur-coursier, Malek Aknoun (Hakim Jemili) qu'il ne va plus quitter de la nuit...

    La juxtaposition de deux tempéraments antagonistes ou opposés a produit quelques étincelles mémorables dans l'histoire du cinéma. Citons seulement «La chèvre», «L'emmerdeur» ou encore «Le dîner de cons». Le film de Tristan Séguéla ne se situe certes pas à ces sommets. Le début, avec un Michel Blanc éclusant sa bouteille de whisky, s'endormant pendant qu'il prend la tension d'une vieille dame, fait redouter une grosse farce déjantée primaire. Ce n'est pas le cas, même si certaines scènes flirtent avec la facilité de goût moyen (le malade constipé), usent de symboles balourds (l'accouchement le jour de Noël) ou utilisent la répétitivité de manière rudimentaire (le personnage de Grisoni incarné par Franck Gastambide). Heureusement, le scénario sait mettre en pause la dérive vulgaire avant que le graveleux ne prenne le dessus. L'amourette qui naît entre Rose et Malek est tout à fait dispensable, mais les différentes visites chez les malades et l'évolution des personnages du duo développent progressivement une petite musique sensible et quelques élans de tendresse qui sont loin d'être désagréables. Michel Blanc est fidèle à son image, en revanche l'humour discret de Hakim Jamili est une révélation. Dommage que, comme tout jeune qui se respecte, il parle avec le débit d'une mitraillette, ce qui nuit parfois à la compréhension de ses répliques. C'est loin d'être inoubliable, mais l'ensemble est gentiment drôle et nous permet une visite nocturne de Paris assez insolite.

   
Bernard Sellier