Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" Engrenages ",
         Saison 3,             2010 
 
de : Alexandra  Clert..., 
 
avec : Caroline Proust, Audrey Fleurot, Gregory Fitoussi, Philippe Duclos,
Fred Bianconi, Elisabeth Macocco, Thierry Godard, Guillaume Cramoisan,

 
Musique : Stéphane Zidi
















*******
 
  
            
 
  
  
 

 
 












































































Saison 1     Saison 2     Saison 4     Saison 5
Ne pas lire avant d'avoir vu la saison
   Le capitaine Laure Berthaud (Caroline Proust) est chergée d'enquêter sur l'assassinat d'une jeune fille, Karine. Bientôt, une seconde femme, Célia, est portée disparue. Pendant ce temps, le juge d'instruction Roban (Philippe Duclos) se voit en charge d'une délicate affaire impliquant un ami du Président de la République... 
 
   Sale temps pour les différents protagonistes en ce début de troisième saison. Aucun n'est épargné. Laure se voit épiée dans ses moindres actions, son chef attendant le plus petit faux pas pour la virer. Gilou (Thierry Godard) a demandé sa mutation. L'adjoint au procureur, Pierre Clément (Gregory Fitoussi) est placardé par son patron, le procureur Machard (Dominique Daguier) (dans le genre gueule de pourri, difficile de trouver plus éloquent !), dans les affaires d'infractions au code de la route. Quant à la sulfureuse Joséphine Karlsson (Audrey Fleutot), elle échappe d'extrême justesse à deux tueurs chargés d'éxécuter son patron, Maître Szabo (Daniel Duval). Et les retournements de situation ne font que commencer ! Mais, heureusement, le récit ne se contente pas d'accumuler les péripéties les plus excitantes. Il a l'intelligence de s'adosser à une introspection des personnages (Gilou, Laure, Roban, en particulier), qui se fait plus incisive et plus touchante que dans les saisons précédentes. Les rapports entre les personnages, même secondaires, dont aucun n'est franchement tout blanc, sont aussi intenses que denses émotionnellement. Une large place est faite à la difficulté extrême d'instruire en toute impartialité, et aux innombrables pressions qui sont susceptibles de faire capoter la mise en place d'une justice efficace. 
 
   Une troisième saison qui révèle d'évidentes qualités. Moins spectaculaire et agitée que "Braquo", elle serre au plus près l'humanité des personnages et se montre particulièrement riche, tant sur le plan événementiel que sur les plans dramatique et psychologique. Une réussite.


 Bernard SELLIER

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.