Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" Scorpion ",
         Saison 1,             2014 
 
de : Nick  Santora..., 
 
avec : Elyes Gabel, Eddie Kaye Thomas, Jadyn Wong, Robert Patrick,
Ari Stidham, Linda Hunt, Katharine McPhee,

 
Musique : Brian Tyler, Tony Morales
















*******
 
  
            
 
  
  
 

 
 












































































Saison 2          Saison 3
                                                                  Ne pas lire avant d'avoir vu la série 
 
   Walter O'Brien (Elyes Gabel) s'est fait connaître étant enfant pour avoir piraté le site de la Nasa. Trente ans plus tard, il vivote avec trois amis surdoués, Toby Curtis (Eddie Kaye Thomas), Happy Quinn (Jadyn Wong) et Sylvester Dodd (Ari Stidham), mais le loyer est difficile à payer. Un jour, l'agent de la Sécurité intérieure, Cabe Gallo (Robert Patrick), débarque pour une urgence. Le logiciel de l'aéroport est en rade, et nombre d'avions risquent de s'écraser. Les quatre mais se lancent dans une course contre la montre... 
 
   L'histoire se veut inspirée de la vie du véritable Walter O'Brien, détenteur d'un QI de 197, soit l'un des plus élevés du monde. Est-ce la réalité ou une arnaque ? Apparemment les prétendus exploits de ce personnage mythique sont plus que sujets à débats. Le spectateur curieux peut lire à ce sujet la page que Téléstar a consacrée à la série en 2015. Quelle que soit la vérité, un constat s'impose. Bien que le premier épisode ait recours à toutes les grosses ficelles du genre, et que, de ce fait, la vraisemblance ne soit pas vraiment à l'ordre du jour, il n'empêche que l'entrée en matière de la série est l'une des plus excitantes qui se soient présentées depuis nombre d'années. L'association d'un suspense mené à trois cents à l'heure avec le bouillonnement de cerveaux hyperactifs, le tout couronné par une ouverture du coeur minimaliste mais appropriée à un génie difficilement sociable, donne naissance à un épisode tout simplement enthousiasmant. Ensuite, les enquêtes s'enfilent, abordant comme il se doit, des univers très différents : casinos de Las Vegas, centrales nucléaires, monde de la peinture... Le tout donne naissance à un assemblage très divertissant, gorgé d'humour, à mi-chemin entre "Numbers" et "Mission impossible" (la série). 
 
   Quatre personnalités très affirmées sont à l'oeuvre : Walter, le génie absolu, Happy, l'experte en mécanique, Sylvester, le mathématicien prodige, et Toby, le maître es comportementalisme. Sans oublier bien sûr la charmante Paige (Katharine McPhee), la seule entité 'normale' du groupe. La complémentarité de ces cinq esprits, mais aussi leur confrontation, génère en permanence une incandescence, une turbulence qui rend ces aventures hautement addictives. Il est possible de regretter, comme c'était aussi le cas pour "The mentalist", que les enquêtes soient expédiées sur la durée d'un seul épisode. Mais peut-on en vouloir à une telle brochette de cerveaux de décortiquer en un coup de neurone les mystères les plus opaques ? Lorsque le suspense s'allie à l'intelligence, et que celle du coeur s'invite avec une délicate simplicité, il est impossible de ne pas craquer pour ces cinq personnalités d'exception, même si les tentatives de séduction entre Happy et Toby semblent plus proches du réchauffé que de l'authentique.


 Bernard SELLIER

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.