Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


Synchronic,
             2019, 
 
de : Justin  Benson, Aaron  Moorhead, 
 
  avec : Anthony Mackie, Jamie Dornan,
Katie Aselton, Ramiz Monsef, Ally Ioannides,
 
 
Musique : Jimmy LaValle
















*******
 
  
         




















































 
 
 
    La Nouvelle-Orléans. Steve (Anthony Mackie) et Dennis (Jamie Dornan) sont ambulanciers et amis. Ils sont appelés à plusieurs reprises pour des situations qui semblent étranges. Steve se rend compte un jour que les malades ou blessés ont ingurgité une drogue nommée «Synchronic».  Brianna (Ally Ionnides), fille de Dennis, disparaît subitement...

      L'entrée dans cette histoire de temporalités perturbées
 se fait d'une manière un peu opaque. Mais c'est assez naturel, puisque la drogue de synthèse a pour propriétés de faire basculer ses expérimentateurs dans des périodes aléatoires. Le récit s'éclaircit assez rapidement et reprend de manière assez classique et concise le thème développé longuement dans la série «Outlander». L'important n'est évidemment pas la vraisemblance qui, dans ce genre de création, est plus que malmenée. Dans le cas présent, le temps est bousculé, puisque Steve se retrouve propulsé aussi bien à l'époque des mammouths que pendant la guerre de sécession, mais, en revanche, il est indispensable de ne pas être en retard si l'on veut avoir la possibilité de retourner dans sa vie «normale». De plus, la frange temporelle visitée dépend de l'endroit où l'on se trouve.  Pourquoi pas ? La construction dramatique est assez vite prévisible, mais convenable. Les effets spéciaux se montrent suffisamment réussis pour que le spectateur entre dans cette invraisemblable histoire, et les bruitages sont efficaces. Il est amusant de retrouver le Jamie Dornan du pitoyable «Cinquante nuances de Grey» dans une incarnation fort éloignée de celle qui l'a fait connaître. Cela dit, ce n'est pas le rôle de la décennie et les autres prestations qu'il a effectuées depuis la célèbre trilogie n'ont pas été des plus marquantes.

    Une réussite modeste mais qui tient en haleine et se développe avec une sensibilité attachante.
  
Bernard Sellier  
 
 

  
 

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.