Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     

The children,
       2008, 
 
de : Tom  Shankland, 
 
  avec : Eva Birthistle, Rachel Shelley, Stephen Campbell Moore, Hannah Tointon, Jeremy Sheffield,
 
Musique : Stephen Hilton

 ❤❤❤ 
  
   
Deux familles se retrouvent pour Noël avec leurs enfants dans une grande maison au milieu des bois. Très rapidement, plusieurs enfants commencent à sentir des malaises et à se comporter de manière inquiétante... 
 
   Si "Le village des damnés" ( de Wolf Rilla ) est l'un des premiers films célèbres à avoir transformé la traditionnelle innocence enfantine en danger mortifère, le cinéma nous a offert depuis un certain nombre de créations marquantes plus ou moins sataniques ( "La malédiction", "L'exorciste", "Esther"...). Sans recourir à aucun moment au grand guignol ou à des artifices déplacés, le réalisateur nous transporte dans une descente aux enfers efficace, qui, plus d'une fois, provoque d'énergiques poussées d'adrénaline. Devenus les instruments d'une force maléfique qui n'est jamais identifiée, les bambins se transforment progressivement en prédateurs instinctifs, ce qui nous vaut quelques séquences sous haute tension. L'environnement forestier, froid, désolé, lugubre, contribue, par sa seule présence, à créer une atmosphère particulièrement inquiétante. Le seul handicap provient en fin de compte de la gratuité de cette métamorphose. Si le mental accepte assez facilement qu'une troupe de dégénérés occupe originellement un espace donné et décime tout ce qui se présente sur son territoire, il renacle à voir évoluer sous ses yeux un groupe de personnages pendant toute la durée du récit, sans qu'un embryon d'explication soit ne serait-ce qu'ébauché. 
 
   Au final, rien de foncièrement original, mais une oeuvre suffisamment dotée de moments flippants et de qualités esthétiques, pour imprimer une petite marque dans le souvenir du cinéphile...

   
Bernard Sellier