Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     
 A - Z 
 1 à 7* 
 Séries 
 Récents 

Lucy,
         2014, 
 
de : Luc  Besson, 
 
  avec : Scarlett Johansson, Morgan Freeman, Min-Sik Choi, Amr Waked, Analeigh Timpton,
 
Musique : Eric Serra

   
   
Lucy (Scarlett Johansson) est chargée par son ami Richard (Pilou Asbaeck) de remettre à un certain M. Jang (Min-Sik Choi) une mystérieuse mallette. Celle-ci contient une nouvelle drogue de synthèse particulièrement puissante. Un des sachets est inséré chirurgicalement dans le ventre de la jeune femme, afin qu'elle le transporte clandestinement. Mais, suite à une agression, la poudre se répand dans son corps, provoquant des effets totalement imprévus... 
 
   Si Luc Besson a donné naissance à des oeuvres mémorables ("Nikita", "Leon", "Le cinquième élément", voire "Le grand bleu"), il s'est fourvoyé plus que de raison dans nombre de navets particulièrement primaires. Sa création présente n'est certes pas une référence dans le domaine de la réflexion, mais elle combine, avec une maestria époustouflante le polar et la science-fiction. Dans un rôle qui lui sied à merveille, puisqu'il reprend ici presque exactement l'habit de vulgarisateur scientifique qu'il campe régulièrement sur la chaîne Discovery, Morgan Freeman occupe la position d'un chercheur universitaire, donnant à cette aventure débridée un soupçon de cautionnement scientifique. Les spectateurs n'en sortiront assurément pas avec la connaissance d'un Etienne Klein ou d'un Philippe Guillemant. Il n'empêche que les quelques allusions au mystère du temps, aux capacités inconnues du cerveau, ouvrent des horizons passionnants, et permettent d'ingurgiter, avec moins de culpabilité, les excentricités et les raccourcis scénaristiques douteux qui émaillent le film. Mené à un rythme d'enfer, parsemé de scènes abracadabrantes, dégraissé de toute émotion, le récit est avalé dans une sorte d'état mental hypnotique qui, sans oser tutoyer celui de Lucy, atteint cependant des sommets vertigineux.

   
Bernard Sellier