Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots, passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...     

Psy,
        1981,  
 
de : Philippe  de Broca, 
 
  avec : Patrick Dewaere, Anny Duperey, Catherine Frot, Jean-Pierre Darroussin, Michel Creton, Jennifer, Jean-François Stévenin, Dominique Besnehard,
 
Musique : Mort Schuman

 ❤❤❤ 
   
   
Marc (Patrick Dewaere, ancien soixante-huitard, organise dans la maison de sa compagne Colette (Anny Duperey), en pleine campagne, un stage de psychothérapie de groupe. Arrivent Babette (Catherine Frot), Jacques (Jean-Pierre Darroussin), Sybille (Charlotte Maury), Felix (Michel Muller), Michel (Dominique Besnehard) et Jérôme (Max Vialle). Mais au bout de quelques exercices, la belle harmonie du groupe commence à se lézarder lorsque l'ancienne petite amie de Marc, 'Marlène (Jennifer), annonce son arrivée... 
 
   Depuis un "Homme de Rio" culte jusqu'au récent "Bossu", en passant par "Tendre Poulet", "La poudre d'escampette", "L'incorrigible", "Les caprices de Marie", "On a volé la cuisse de Jupiter", ou encore "l'Africain", Philippe de Broca a donné au cinéma français quelques unes de ses comédies les plus tourbillonnantes et jouissives. Dans ce film, l'un des derniers du très regretté Patrick Dewaere, tourné un an avant sa mort, et le second de la toute jeune Catherine Frot, déjà envoûtante, le scénario confine les péripéties dans un lieu unique. Mais cela n'empêche pas un rythme haletant et un déferlement vaudevillesque de délires en tous genres, transcendé par des acteurs débordants de charisme. La satire des pseudo gourous est certes facile, les rebondissements ne sont pas d'une originalité folle, mais les zygomatiques sont à la fête, et retrouver le génie de l'acteur des "Valseuses", la beauté magnétique d'Anny Duperey, la gouaille de Michel Creton, les frustrations d'une Catherine Frot immature, ou les gaucheries effarouchées de Jean-Pierre Darroussin, sont un bonheur permanent. Ce n'est pas du grand cinéma, mais c'est un cinéma qui fait le plus grand bien...

   
Bernard Sellier