Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" The tourist ",
             2010, 
 
de : Florian Henckel  von Donnersmark, 
 
  avec : Angelina Jolie, Johnny Depp, Paul Bettany, Timothy Dalton,
Steven Berkoff, Rufus Sewell, Alessio Boni, Bruno Wolkowitch,

 
Musique : James Newton-Howard
















*******

 
  
         




















































 
 
 
                                            Ne pas lire le commentaire avant d'avoir vu le film... 
 
   Elise Clifton-Ward (Angelina Jolie) est une femme soigneusement surveillée à la fois par la police et par un mafieux anglo-russe, Reginald Shaw (Steven Berkoff). L'homme avec lequel elle vit depuis un an, Alexander Pierce, a en effet dérobé plus de deux milliards au mafieux, et doit sept cents millions de livres au Trésor britannique. Elise reçoit un message de son amant lui enjoignant de prendre le train pour Venise et de choisir au hasard un voyageur, afin de lancer les poursuivants sur une fausse piste. Le "hasard" tombe sur un professeur de mathématiques du Wisconsin, Frank Tupelo (Johnny Depp)... 
 
   N'ayant pas vu le film original dont celui-ci est le remake ("Anthony Zimmer"), j'ignore si le déroulement des péripéties est fidèle au modèle. Si c'est le cas, il est légitime de se demander l'intérêt d'une semblable resucée au bout de cinq ans, si ce n'est, bien sûr, pour promener Angelina Jolie, en robes affriolantes, dans une Venise de carte postale. En effet, si le point de départ de l'histoire est toujours un peu excitant (un inconnu pris pour un autre, façon "La mort aux trousses"), le développement se révèle bien trop prosaïque pour susciter des émotions profondes. Les dialogues sont sans intérêt, les caractères totalement insipides, et Johnny Depp aussi bien que sa partenaire semblent aussi passionnés par le sujet qu'ils sont censés faire vibrer, que s'ils tournaient une publicité pour Panzani. Ne reste, à la rigueur, que la chute, bien que, sans être devin, celle-ci soit subodorée bien avant qu'elle ne tombe. 
 
   Une sorte de "Usual suspects" du pauvre, certes agréable à regarder, mais à réserver surtout aux admirateurs inconditionnels d'Angelina Jolie (dont je ne suis pas...). Le plus surprenant reste tout de même que Florian Henckel von Donnersmark, auteur du palpitant "La vie des autres", ait pu être attiré par une histoire aussi superficielle. Une sacrée baisse d'ambition... Ou un repos bien mérité ?...
 
  
Bernard Sellier  
 
 
 
  
 


Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.