Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...


" Angles d'attaque ",
       ( Vintage point ),      2008, 
 
de : Pete  Travis, 
 
  avec : Dennis Quaid, Matthew Fox, Forest Whitaker, Bruce McGill, William Hurt, Sigourney Weaver, Eduardo Noriega, Edgar Ramirez, Zoe Saldana,  
 
Musique : Atli Orvarsson
















*******
 
  
         




















































 
 
 
  Un sommet mondial sur la stratégie de la lutte antiterroriste doit réunir à Salamanque, en Espagne, les pays occidentaux, dont les Etats-Unis, mais également les pays arabes. Quelques instants après l'arrivée du Président américain, Ashton (William Hurt), des coups de feu sont tirés le blessant en apparence grièvement. Deux ou trois minutes plus tard, une bombe explose sous l'estrade, semant la panique dans la ville. Thomas Barnes (Dennis Quaid), l'un des responsables de la sécurité, va vivre une vingtaine de minutes particulièrement érouvantes... 
 
   Inutile de chercher dans ces quatre vingt dix minutes chauffées à blanc une quelconque réflexion sur le terrorisme ou même les motivations des agresseurs, qui ne sont jamais éclaircies. On ne trouvera pas davantage une longue et laborieuse recherche des responsabilités réelles, telle qu'on a pu la connaître dans "JFK" ou "I comme Icare", par exemple. L'intrigue qui est proposée ici est 100% adrénaline pure. Bien plus, ne pouvant évidemment concurrencer en une heure et demie une "saison" de "24 heures", les créateurs ont choisi de relater les événements survenus en une vingtaine de minutes, mais, et c'est ce qui constitue l'intérêt principal de l'oeuvre, en observant les faits à partir d'une grosse demi-douzaine de personnages clés. Cette construction, un peu à la manière de "11h14", ou de "Memento", permet de faire grossir le suspense et l'urgence, en ajoutant, à chaque nouveau point de vue, quelques informations supplémentaires qui, au final, donneront forme à un aperçu global de la machination. La réussite est-elle au bout du chemin ? Si l'on s'en tient à l'action pure et dure, façon "La mort dans la peau", avec à la clé une course poursuite aussi haletante que rocambolesque, la réponse est : oui. Si l'on regarde le casting trois étoiles, avec un Dennis Quaid dans lequel, par moments, on croit retrouver le Jack Bauer des grands jours, la réponse est : peut-être, car un certain nombre de participants font de la figuration, voire s'approchent du ridicule hollywoodien typique ( pauvre Forest Whitaker ! ). Si l'on examine l'ensemble, une fois la tornade passée, la réponse pourrait être : bof... Tout ce maelstrom est en effet bien primaire, totalement épuisant, mais, reconnaissons-le, sacrément efficace pour qui n'est pas trop regardant sur le contenu... 

 
  
Bernard Sellier  
 
 
 
 
 
 

 
 
 

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.