Images et Mots
  Bienvenue sur le site d'un manipulateur de mots,
  passionné d'écriture, de cinéma, de musique, d'ésotérisme...
Le 1er ( et dernier ? ) SALON du CINEMA  2007... 
Quelques commentaires et Images...






































   J'ignore si l'objectif des 25 000 spectateurs, espéré par les organisateurs, aura été atteint, toujours est-il que la foule était plus que dense dans les allées du Salon, surtout samedi et dimanche, cela va de soi. Peut-être le Congrès de l'UMP, situé à quelques dizaines de mètres, a-t-il même apporté quelques visiteurs supplémentaires... 
 
   Cette première édition, que l'on aurait pu craindre maigrelette, s'est révélée tout à fait passionnante. Moins par la richesse des stands, pourtant assez éclectiques, que par la présence de nombreux intervenants, issus de toutes les composantes de cet art particulièrement riche : Directeurs de la Photographie, Producteurs (Marie Masmonteil, productrice de "Va, vis et deviens", & Isabelle Pragier), Scénaristes (Jérôme Soubeyrand), Directeurs de Castings, Costumiers, Décorateurs, ainsi que, bien sûr, Acteurs et Réalisateurs. Diversité semble avoir été le maître mot des organisateurs, et cela ne peut qu'enrichir les amoureux du cinéma, quel que soit leur pôle d'intérêt.  
 
   Philippe Lioret ("Mademoiselle", "L'Equipier"), Patrick Braoudé ("Neuf mois", Iznogoud"...), Tony Gatlif, Eric Lartigau ("Mais qui a tué Pamela Rose"), Michel Hazanavicius ("OSS 117"), Guillaume Canet ("Ne le dis à personne", "Joyeux Noël"), Isild Le Besco, Ariane Ascaride ("Marius et Jeannette", "Marie-Jo et ses 2 amours"), Lucas Belvaux, autant de personnalités originales, intenses, dont l'hétérogénéité ne peut que rassasier les appétits divers des cinéphiles.  
 
   Mais le plus beau souvenir (je n'ai pu, hélas, assister aux rencontres du dimanche après-midi...), restera sans doute celui des moments passés en compagnie de Radu Mihaileanu ("Va, vis et deviens", "Le Concert"). Empreint d'un humanisme qui n'a d'égal que son humilité, son enthousiasme, et sa compassion maîtrisée, il a illuminé, avec simplicité et spontanéité, l'heure qui lui était accordée. Un grand moment. 
 
   Dans les allées du Salon, il était possible de passer de l'univers Bollywood à celui des décors du film "Marie-Antoinette", d'un espace animalier au monde des cascadeurs, de se faire implanter un impact de balle plus vrai que nature ou une balafre de quinze centimètres, de participer à un essai de casting, d'effectuer un vol sur un simulateur, ou d'assister à une phase de tournage...  
 
                                Quelques images du Salon (celles qui sont autorisées...) (15 Janvier 2007)

Avertissement : Tous les textes présents sur le site sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d'édition. 
 
Le Site " Images et Mots " est déposé auprès de la Société des Gens de Lettres et protégé par le système CLEO.